Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Comment s’améliorer en géographie ?

L'école ? C'est loin. Le BTS ? Vous avez bachoté pour la note, et tout s'est envolé. Comme pour beaucoup dans le tourisme, votre géo pèche. Comment en finir ?

Mon avis…

Jean-Pierre Plichon, Agrégé de géographie au lycée Gustave-Eiffel de Bordeaux *

J'enseigne en lycée et à l'université, mais une de mes expériences les plus intéressantes a été en école de tourisme : remettre à niveau des agents de voyages. Beaucoup sont incapables de localiser des choses très simples : Lyon, Rennes, Strasbourg… j'ai eu d'énormes surprises. Pour les fleuves, c'est pire ; quant au Limousin… Les nouveaux programmes ont bourré la tête des élèves avec des sigles, alors que l'essentiel, c'est de mémoriser les lieux. Pour ça, rien de mieux qu'accrocher un planisphère chez soi, dans la pièce que l'on occupe d'ordinaire, et de coller des pastilles sur les pays que l'on vend. Si on y tient, on peut faire sa propre interro', avec des cartes muettes, mais observer, c'est déjà bien. Les vieux manuels de l'école ? La géographie évolue vite… mieux vaut chercher sur Google les cartes d'un pays : on se fait vite une idée du relief, des distances. Pour l'aspect général, on tape la fonction « images » et on se fait une idée des paysages ; et même si ça manque d'unité, Wikipedia est une bonne introduction.

Ensuite, il faut regarder la télévision. Sans s'abonner à Planète Géo, il y a beaucoup de reportages sur les pays, et puis cette émission formidable, sur Arte, Le Dessous des Cartes. Côté lecture, Courrier International aborde politique, économie, société, tourisme… Il ne s'agit pas de tout lire ; pourtant, beaucoup d'agents de voyages à qui je l'ai conseillé ont fini par s'abonner. Enfin, à l'agence, il faut toujours avoir son atlas sous la main. Pour les régions que l'on propose souvent, Autrement édite des atlas spécialisés. C'est en les consultant sans cesse qu'on mémorise. Cela dit, si l'on regarde bien, dans une agence, il y a une foule de renseignements qu'on ne voit même plus : dans les brochures.

* Spécialiste de la Chine à l'Université Michel de Montaigne, ancien intervenant dans la formation permanente des agents de voyages.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique