Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Chine : deux responsables du géant du tourisme HNA mis en prison

La société HNA s’est construite autour de la compagnie Hainan Airlines puis a investi massivement dans le monde entier, notamment dans le tourisme.

La police chinoise a arrêté deux hauts responsables du groupe de transport et logistique HNA lourdement endetté, pour « crimes », a indiqué le groupe vendredi, révélant une nouvelle mesure des autorités de Pékin contre un groupe privé. HNA a indiqué que son président Chen Feng et son directeur général Tan Xiangdong avaient été arrêtés par la police dans l’île de Hainan, dans le sud de la Chine, où se trouve le siège du groupe.

« Des mesures ont été prises en conformité avec la loi, pour des crimes illégaux présumés », a indiqué le groupe dans un communiqué, sans détailler les faits reprochés aux deux dirigeants. Le groupe a ajouté que son activité restait « stable » et n’avait « pas été atteinte » par ces arrestations.

HNA, qui détient Hainan Airlines, l’une des plus importantes compagnies aériennes du pays, et le plus gros groupe chinois d’aviation privée. L’entreprise a déclenché une procédure de faillite en janvier et est en cours de restructuration sous le contrôle des autorités chinoises, après avoir échoué à faire face à une crise de liquidités.

En Chine, les grands groupes considérés comme à risque

Hainan Airlines a été créé par Chen Feng en 1993, et est passé du statut de compagnie régionale à celui d’un groupe étendu. HNA a dans le passé détenu des parts dans ans le groupe hôtelier Hilton (25%), le groupe de catering aérien Servair (49.9%), Pierre et Vacances Center Parcs ( 60%), les compagnies Aigle Azur (48%) et Tap Portugal (23%) ou encore Radisson Hotel Group (26,1%). 

Mais en 2017, le gouvernement chinois a réprimé la politique d’expansion agressive du groupe, le forçant à réduire ses participations pour se concentrer sur ses activités de transporteur aérien et dans le tourisme. Grevé par des milliards de dollars de dette, le groupe a tenté depuis lors de disposer de ses avoirs.

Les arrestations interviennent alors que le géant de l’immobilier Evergrande est menacé de faillite, avec près de 300 milliards de dollars de dettes – l’équivalent de 2% du PIB chinois. Comme HNA, Evergrande s’était développé rapidement ces dernières années, mais sa dette accumulée menace le système financier chinois et la stabilité sociale, avec d’ores et déjà des manifestations d’acheteurs et investisseurs furieux. D’autres groupes chinois sont considérés comme à risque, comme l’empire immobilier Wanda, le courtier d’assurances Anbang et le géant de l’investissement Fosun (Club Med).

A lire également :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique