Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Baromètre Orchestra/L’Echo : le top 20 des destinations en décembre 2021

Le mois de décembre montre un décrochage des ventes globales de voyages, même si quelques destinations surnagent. Le point avec le Baromètre Orchestra pour L’Echo touristique.

Toutes destinations confondues, les ventes de voyages réalisées par les agences offline et online plongent de 57% en décembre 2021, versus décembre 2019, selon le baromètre Orchestra pour L’Echo touristique. Cette tendance traduit une diminution notable par rapport aux mois de novembre (-23% vs novembre 2019) et d’octobre 2021 (-17% vs octobre 2019). Elle est d’ailleurs supérieure à la diminution observée lors de la période estivale. En juillet comme en août, le recul des ventes atteignait environ 30%. Au regard de la baisse actuelle d’activité, les aides financières annoncées par le gouvernement seront vitales pour nombre de professionnels du voyage.

Le Canada à +59%

Le podium du baromètre Orchestra pour L’Echo touristique demeure inchangé. Bien qu’en chute de 48%, la France métropolitaine domine le classement, devant l’Espagne. La République Dominicaine, qui recule de seulement 8%, représente la première destination long-courrier.

En cinquième position, les Emirats arabes unis, Dubaï en tête, tirent eux aussi très bien leur épingle du jeu (-12%).

Mais c’est le Canada qui réalise la meilleure performance (+59%), et réintègre ainsi le top 10. Le pays à la feuille d’érable profite ainsi d’un effet de rattrapage après une longue période de frontières fermées.

Les USA à -63%

A l’inverse, les Etats-Unis n’ont pas connu le rebond escompté, et affichent un recul de 63%, sans doute lié  à la crainte fin novembre d’un durcissement des conditions d’entrée. C’est en 2022 que nous verrons si le pays reprend la place importante qu’il occupe habituellement dans le coeur et les projets des voyageurs français.

S’agissant de l’île Maurice, l’interdiction de s’y rendre émanant du gouvernement français – qui n’aura duré qu’une semaine – a plombé le mois de décembre (-74%). Pour mémoire, le Syndicat des entreprises de tour-operating a recommandé la reprise des départs dès le 8 décembre. Mais le mal était déjà fait.

Nous publions chaque mois le baromètre des destinations, réalisé par la plateforme loisirs Orchestra pour L’Echo touristique, qui correspond aux ventes des voyagistes réalisées dans les agences offline et online françaises.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique