Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Australie : les frontières vont rouvrir “dans les semaines à venir”

Les Australiens pourront à nouveau voyager à l’étranger, mais à condition d’effectuer auto-isolement de sept jours à leur retour. Mais pour voyager en Australie, il faudra sans doute patienter encore un peu.

Après dix-huit mois de fermeture, l’Australie entrouvre enfin la porte. Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a en effet annoncé que le pays allait commencer à rouvrir ses frontières à partir du mois prochain. Les Australiens vaccinés pourront rentrer chez eux et voyager à l’étranger « dans les semaines à venir », a-t-il affirmé, dès lors que les objectifs de vaccination de 80% seront atteints. Un objectif qui pourrait donc être tenu courant novembre. 

Mais pour autant les conditions resteront relativement strictes : à leur retour de l’étranger, les habitants vaccinés auront à observer une quarantaine de sept jours à leur domicile. Ce qui reste malgré tout un assouplissement : actuellement, une quarantaine obligatoire de 14 jours doit être effectuée à l’hôtel, aux frais du voyageur.

“Avec 55 % du pays désormais entièrement vacciné et des taux de première dose approchant 80 %, le gouvernement « a finalisé les plans afin que les familles australiennes puissent être réunies, que les travailleurs australiens puissent entrer et sortir de notre pays et que nous puissions travailler à l’accueil des touristes de retour sur nos côtes”, a déclaré Scott Morrison, dans une allocution reprise par CNN Travel. Pour l’heure, le retour des touristes étrangers ne semble donc pas encore tout à fait d’actualité, même s’il est envisagé. « De nombreux pays du monde ont désormais rouvert leurs portes aux voyages internationaux en toute sécurité et il sera bientôt temps pour l’Australie de franchir la prochaine étape », a ajouté Scott Morrison.

Qantas reprend certains vols en novembre

Depuis mars 2020, l’Australie a imposé certaines des restrictions aux frontières les plus strictes du monde pour contrer l’épidémie de coronavirus. L’État le plus peuplé, la Nouvelle-Galles du Sud, compte actuellement 64% de personnes âgées de plus de 16 ans entièrement vaccinées et espère atteindre les 70-80% en octobre. 

Cependant, la plupart des États australiens – notamment l’Australie occidentale et le Queensland – n’ont enregistré aucune vague épidémique importante et entendent poursuivre leur stratégie de « Covid-zéro ». Pour cette raison, ils entendent demeurer fermés au reste du pays. 

L’annonce de vendredi pourrait signifier que d’ici un mois, il sera plus facile pour les habitants de Sydney ou de Melbourne de se rendre à Londres ou à New York que d’aller à Perth ou à Brisbane. 

Suite à cette annonce, Qantas a annoncé une reprise des vols vers Londres et Los Angeles le 14 novembre. 

Les expatriés et ressortissants étrangers ont quant à eux accueilli la nouvelle avec une certaine réserve sur les réseaux sociaux. Selon des experts, de nombreux Australiens vont se montrer prudents avant d’effectuer des réservations sur des vols, redoutant un soudain confinement ou des changements.

A l’instar du reste du globe, le pays reste soumis aux évolutions de la crise sanitaire toujours susceptible de venir bouleverser ses plans. Cette annonce marque en tout cas une avancée positive car jusqu’à présent, la réouverture n’était pas envisagée avant de longs mois. De précédentes annonces avaient même repoussé cette échéance à la fin 2022.

A lire aussi :

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique