Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Airbnb dépose un dossier confidentiel pour entrer en Bourse

Malgré la crise qui le touche de plein fouet, le groupe californien prépare bel et bien son introduction en Bourse.

Airbnb a déposé mercredi un dossier confidentiel auprès du gendarme de la Bourse américaine, la SEC, le début d’une longue procédure. Cette démarche permet une introduction en Bourse sans avoir à révéler publiquement certaines informations financières, du moins pas avant un stade avancé, précise l’AFP. Airbnb penche pour une cotation sur le Nasdaq, d’après le Wall Street Journal. Le nombre d’actions et la fourchette de prix ne sont pas précisés.

Cette annonce attendue de longue date intervient alors même qu’Apple dépasse les 2 000 milliards de dollars de valorisation boursière, signe de la vitalité des groupes de la Silicon Valley en dépit de la crise. Le projet fera entrer sur les marchés l’un des piliers de l’économie du partage, aux côtés des plateformes de covoiturage Uber Technologies et Lyft, ajoute le Wall Street Journal. Airbnb a récemment été évaluée à 18 milliards de dollars, contre 31 milliards de dollars auparavant.

Un projet retardé

Le géant de la location saisonnière était censé être l’une des offres publiques les plus intéressantes de l’année 2020. Mais la direction a un temps gelé le projet en raison de la pandémie de Covid-19. En avril, alors que la crise sanitaire engendrait une pluie d’annulations de réservations, la société de San Francisco a levé un milliard de dollars auprès de fonds d’investissement.

« Nous vivons collectivement la crise la plus douloureuse de notre vie », avait déclaré en mai Brian Chesky, cofondateur de l’entreprise, quand il a dû annoncer le licenciement d’environ 25% de ses 7 500 employés dans le monde. Airbnb avait alors admis qu’elle afficherait en 2020 un chiffre d’affaires « de moins de la moitié » de celui de 2019. Au mois de juin, la société s’est néanmoins réjouie de la reprise des séjours de proximité.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique