Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

A l’ombre d’Evaneos, Voyageurs du Monde crée sa plate-forme de réceptifs

Sous l'ombrelle Comptoir des Voyages, Voyageurs du Monde déploie Bynativ.com afin de séduire une nouvelle clientèle. Un sérieux concurrent pour Evaneos, même s'il démarre plus tard.

 

Bynativ est une jeune filiale de Comptoir des Voyages, qui connecte des voyageurs avec les 53 conseillers francophones de 25 réceptifs. La marque s’est développée en sous-marin. La société, qui table sur près de 10M€ de chiffre d’affaires cette année (+50%), a été créée dès 2012, sous le nom Destination en direct. Le lancement opérationnel remonte à fin 2013.

« Pas de cannibalisation »

Pendant trois ans, Comptoir a validé le modèle, et surtout vérifié qu’il n’y aurait pas cannibalisation. « Nous avons mené un test sur trois pays où nous avons nos propres réceptifs, l’Islande, la Grèce et le Maroc. Nous n’avons eu aucun client ni devis en commun avec les autres marques de Voyageurs du Monde », souligne Alain Capestan, président de Comptoir des Voyages, et DG du groupe Voyageurs du Monde.

Voyageurs du Monde explore ainsi une nouvelle piste, loin de son modèle historique de voyagiste, pour profiter de la tendance à la désintermédiation.

« Bynativ s’adresse à une clientèle différente, qui échappe aux tour-opérateurs et aux agences. Nous ciblons les personnes qui ne souhaitent pas passer par un intermédiaire en France. Leur plaisir, c’est de co-construire un voyage sur mesure, en réservant d’un côté un vol, de l’autre les prestations terrestres », ajoute Alain Capestan. Une approche qui rappelle le concept d’Evaneos.

Un CA 50M€ en vue

D’ailleurs, quelles sont les différences avec l’entreprise cofondée par Eric La Bonnardière ? « Nous développons un partenariat fort avec nos réceptifs, nous en avons un par pays, ce qui fait une grande différence. De plus, nous avons déployé un site de prestations terrestres par destination, en complément d’une plate-forme principale délivrant des services complémentaires comme les vols, les assurances, les visas. »

Bynativ vise environ 50 millions d’euros en 2025, alors que Evaneos aura largement déjà dépassé les 100 millions d’euros en 2017. « Nous sommes sur une croissance rentable ou à l’équilibre. Nous n’investissons pas un modèle de développement rapide avec des pertes », poursuit le président de Comptoir, sans citer de manière explicite son concurrent frontal…