Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Madagascar : l’OMT affiche sa confiance pour le tourisme

 » Alors que l’île est confrontée à une épidémie de peste qui a des répercussions sur l’activité touristique, le secrétaire général de l’Organisation Mondiale du Tourisme s’est rendu à Madagascar pour témoigner de son soutien au secteu

C’était une visite très attendue. Le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, s’est rendu sur l’île de Madagascar pour rassurer quant à l’épidémie de peste qui sévit actuellement sur l’île. Une épidémie qui a conduit certains à prendre des décisions drastiques, à l’instar des Seychelles, qui ont annoncé mi-octobre des mesures de quarantaine à l’égard des personnes en provenance de la Grande Ile, afin de prévenir toute propagation de la maladie, pendant qu’Air Seychelles suspendait ses liaisons vers Madagascar, à la demande des autorités.

Le ministère de la Santé de l’Arabie Saoudite a lui aussi incité ses ressortissants à éviter la destination ainsi que les Seychelles, et l’île Maurice.

"L’OMT se fait le relais du message de l’OMS à l’intention des gouvernements de ne pas émettre dans la hâte des conseils officiels aux voyageurs inexacts. Les actualisations du 26 octobre des Messages clés de l’OMS rappelant que le risque de propagation internationale semble improbable. Sur la base des informations actuellement disponibles, l’OMS ne recommande pas de restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux avec Madagascar", a ainsi déclaré Taleb Rifai.

Pas d'annulations pour le moment

En France, le Quai d’Orsay n’a pas émis de restrictions sur sa page Conseils aux voyageurs, incitant seulement les touristes à "observer strictement les mesures de prévention et (à) rester très vigilant sur les signes cliniques de la maladie".

"Nous sommes face à une crise de perception. Il est crucial d’émettre des communications claires et factuelles sur la situation réelle à Madagascar si l’on veut empêcher que des conseils officiels aux voyageurs ne nuisent à la crise en l’aggravant", a ajouté le Secrétaire général de l’OMT.

Aucun des professionnels du tourisme interrogés mi-octobre par L’Echo touristique n’indiquait avoir annulé de voyages à Madagascar, même si la crainte de l’impact de cet épisode particulier de peste sur l’image de la destination reste présente. Du côté des professionnels justement, la secrétaire général de l’OMT a aussi voulu souligner que "des informations positives nous viennent du secteur, telles que le nouveau partenariat stratégique entre Air Madagascar et Air Austral".

Selon un dernier bilan, la maladie a entraîné 131 décès à  Madagascar. Depuis la fin octobre, les autorités indiquent que l’épidémie connaît un ralentissement.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique