Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

15 000 euros d’amende pour Go Voyages, qui intente un recours

La filiale du groupe Odigeo a réagi aux accusations formulées mardi 31 janvier par la DGCCRF.

Go Voyages s'est vu infliger une amende de 15 000 euros pour des pratiques trompeuses en matière d'affichage des prix, a annoncé mardi la Direction de la Concurrence (DGCCRF), qui a épinglé au total une vingtaine de sites.

"Nous avons pris connaissance de la communication de la DGCCRF qui mentionne différentes agences de voyages en ligne, dont Go Voyages", a réagi dans un communiqué Odigeo France, maison mère du spécialiste du vol sec. "Cette communication nous surprend dans la mesure où nous entretenons des relations suivies et constructives depuis de nombreuses années avec les autorités françaises. Durant cette période, nous avons régulièrement fait évoluer notre affichage, afin de constamment améliorer la présentation de nos offres. La DGCCRF avait d’ailleurs rendu il y a deux ans un avis favorable concernant notre affichage actuel, l’estimant conforme aux règles françaises".

Un recours à Paris

Face à cette situation, Go Voyages a choisi de former un recours à l’encontre de cette décision devant le tribunal administratif de Paris.

"Nos frais de réservation sont affichés dès la page de résultats", poursuit Odigeo, qui explique aussi avoir noué des partenariats avec des émetteurs de cartes de paiement. "Nous fournissons une information complète sur le mode de calcul de nos prix et un outil, disposé sur la gauche de la page, permet de les actualiser en fonction de chaque demande spécifique. Nos clients sont donc informés de nos conditions tarifaires dès le début de la commande et tout au long de la procédure d’achat en conformité avec les règles nationales et européennes".

Odigeo ajoute que Go Voyages a la volonté d’être "en parfait accord avec la législation française".