Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

1 UN ÉLÉPHANT DANS LA BRUME

NULL

Le parc national de Khao Sok, à une heure de route de Pukhet, abrite une forêt primaire, protégée, parmi les plus arrosée au monde. Sous une pluie diluvienne, un ancien camion militaire se dirige vers le camp des éléphants. L’animal emblème du pays a longtemps aidé les hommes dans leurs travaux, participant à l’exploitation forestière, puis à la déforestation. Il s’est alors reconverti dans le tourisme, y gagnant un droit à la retraite à 60 ans et quelques traitements de faveur. Aujourd’hui, ce sont les visiteurs du camp qui préparent le repas. Les trompes, affamées, se pressent : ananas, bambous, concombres, courges… L’éléphant a un appétit féroce. Vient ensuite l’heure du bain de boue, puis de la toilette. Une poignée de fibre de noix de coco à la main, enfants timides et parents faussement rassurés, savonnent les pachydermes. Un contact plus poussé que lors des balades à dos d’éléphant organisées de Kanchanaburi à Chiang Mai, mais qui interroge. Où sont les « vrais » éléphants, libres et sauvages ? Cachés, répond « Bambou », guide de l’Elephant View. « Il n’en reste plus que quelques centaines. Les touristes ont rarement l’occasion d’en voir ».

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique