Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Voyage : le Royaume-Uni place la Thaïlande sur sa « liste rouge »

Le gouvernement britannique vient de mettre à jour ses listes de pays classés en rouge et en vert, actualisées pour lutter contre la pandémie.

Comme la France, le Royaume-Uni met régulièrement à jour sa classification des destinations du monde, au regard du risque lié à la pandémie de Covid-19.

Dès lundi 30 août, la Thaïlande et le Monténégro sont ajoutés à sa liste rouge, selon un communiqué. Motif invoqué : « l’augmentation des cas » dans ces deux pays et « des niveaux de surveillance génomique plus faibles » que dans d’autres pays, ce qui ne permet pas d’identifier « facilement » des variants préoccupants.

Sur la carte établie par le gouvernement français, la Thaïlande reste en orange, ce qui montre les différences d’appréciation du risque sanitaire.

Quarantaine de 10 jours

Les passagers arrivant au Royaume-Uni en provenance des destinations de la liste rouge devront observer une quarantaine de dix jours à l’hôtel. Cette mesure d’isolement sera à leurs frais, tout comme le test obligatoire avant leur départ ainsi que les deux tests requis après leur arrivée, précise l’AFP.

Par ailleurs, sept destinations rejoignent la liste verte établie par Londres : le Canada, le Danemark, la Finlande, le Liechtenstein, la Lituanie, la Suisse et les Açores. « Le risque que les voyages en provenance de ces pays pose pour la santé publique au Royaume-Uni est faible », justifie le ministère des Transports.

Par conséquent, les voyageurs venant de ces destinations ne doivent pas observer de quarantaine à leur arrivée en Angleterre. Ils doivent cependant effectuer un test dans les trois jours précédant leur départ et un second deux jours après leur arrivée.

A lire aussi

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique