Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Venise, ville d’eau et de mystère

Caroline Leroy est agent de voyages chez Normandy Tourisme (réseau Selectour), à Rouen (76). Elle a découvert Venise lors d’un éductour organisé en décembre par le spécialiste Autrement l’Italie.

Je ne connaissais de l’Italie que San Remo et les villes- frontières. J’imaginais Venise comme une ville d’eau, mystérieuse. La réalité m’a donné raison. Lorsque nous sommes arrivés, tout était nimbé de brume ; on ne voyait pas les rives, c’était magique. C’est seulement le troisième jour, lorsque nous avons dû repartir, que le soleil s’est décidé à percer. D’un seul coup, les palais et les ponts ont surgi dans toute leur splendeur !

Côté organisation, Autrement l’Italie avait mis les petits plats dans les grands. Dès notre arrivée à l’aéroport de Venise Marco Polo, deux bateaux-taxis attendaient notre groupe de 14 personnes. C’est l’idéal pour les clients aisés : on ne fait pas la queue, et l’arrivée à Venise est magistrale ! Je conseillerai désormais sans hésiter cette formule. Nous sommes parvenus au San Clemente Palace, un superbe resort situé sur une île privée. C’est là que nous avons séjourné les deux nuits. En dehors des grands couloirs un peu froids et des lustres en verre de Murano, trop chargés à mon goût, j’ai adoré cet endroit : l’adresse est parfaite pour un séjour en famille, pendant la belle saison. Aucun autre établissement vénitien ne dispose d’un tel parc avec une piscine, et l’hôtel met à disposition des hôtes des bateaux-navettes pour rejoindre le centre historique en quelques minutes. Les chambres sont très spacieuses, tout comme les salles de bains, en marbre. Le petit déjeuner est une merveille, avec une farandole de produits frais et de gâteaux maison. Nous avons eu l’occasion, un peu plus tard, de dîner sur place : j’ai aimé l’atmosphère cosy du restaurant, avec ses tables rondes et son éclairage tamisé. Cela m’a permis de découvrir que la cuisine italienne ne se résume pas aux pâtes ! Le poisson, notamment, est très apprécié à Venise. Nous avons ainsi dégusté un tartare de thon et un saumon sauvage délicieux.

DES HÔTELS RAFFINÉS

Les autres hôtels que nous avons visités étaient dans l’ensemble très bien choisis. Le Bauer Il Palazzo est un 5 au raffinement extrême et ses chambres, aux murs tendus de soie, offrent une vue imprenable. Le Londra Palace m’a surtout plu pour son accueil et sa table. Celui qui m’a le moins intéressée est le Hilton : la vue est souvent belle, mais l’hôtel est si grand que les clients ont besoin d’un plan pour se repérer. La découverte de ces établissements a occupé tout notre week-end. C’était très instructif même si j’aurais souhaité avoir plus de temps pour me perdre dans ses ruelles. Cela dit, j’ai pu pénétrer dans la basilique Saint-Marc et admirer ses magnifiques mosaïques. Fabio Casilli, d’Autrement l’Italie, connaît Venise comme sa poche ! Il a organisé, pour finir, une magnifique visite à La Fenice, le temple de l’Opéra. Nous comptons parmi nos clients quelques mélomanes, et ce tour commenté a donc été pour moi très utile. Ce voyage me permettra désormais de vendre Venise avec un vrai point de vue sur la ville…

« Deux bateaux-taxis attendaient notre groupe. C’est l’idéal pour les clients aisés : on ne fait pas la queue, et l’arrivée à Venise est magistrale ! Je conseillerai sans hésiter cette formule »

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique