Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Venise, entre baroque et design

Endormie, la Cité des Doges ? Pas vraiment. Le design y fait doucement irruption. Mais c’est toujours Venise, tout de rouge et d’or vêtue, qui ensorcelle…

Même lorsque les eaux montent, et qu’il faut enfiler ses bottes de caoutchouc, Venise est superbe. L’automne, on se calfeutre dans les bars à vin. L’hiver, place au Carnaval : chacun cherche sa chacune sous les loups et les capes… Lorsqu’arrivent les beaux jours, on joue de l’éventail en écumant les meilleurs glaciers, ou en dégustant un thon cru aux cinq parfums dans un restaurant au décor épuré. Comment s’étonner, dès lors, que la Sérénissime se vende aussi bien, quelle que soit la saison, notamment auprès des Français ? « Vos compatriotes restent fidèles à notre ville, et ils cherchent à la découvrir en profondeur », souligne Renato Morandina, président de l’Azienda di Promozione Turistica (APTP) de la Province de Venise. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 203 244 Français l’ont visitée en 2007, contre 188 279 l’année précédente. Mais, crise oblige, après un cru 2007 exceptionnel, « les hôtels de luxe sont contraints, ici comme ailleurs, de revoir leur prix à la baisse ». Il n’empêche… Les établissements chic éclosent comme fleur au soleil : ici un boutique hotel design, là quelques suites sublimes aménagées dans un palais baroque. « Ce sont les palaces traditionnels qui restent pour l’instant les plus demandés dans cette catégorie constate Renato Morandina, surtout chez les nouveaux touristes brésiliens et russes. » À l’écart des modes et du centre-ville, Italowcost joue,lui, les outsiders avec des départs depuis Paris, Nantes et Toulouse. Les vols programmés à partir de janvier depuis Lyon, Marseille, Nice et Strasbourg, en revanche, ont été annulés. Italowcost conserve ses prix imbattables, mais le parc hôtelier proposé est situé, dans sa grande majorité, à Mestre, sur la terre ferme. Reste à savoir si, pour des souvenirs inoubliables, la banlieue de Venise est un bon ticket d’entrée…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique