Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Vacances d’été : 37% des Français ont dû changer leurs projets

Dans le contexte totalement inédit de la crise sanitaire, Siblu a sondé les intentions de départ en vacances des Français.

A défaut d’être “post-covid”, voici presque arrivées les vacances “post-confinement”. Alors que la crise sanitaire chamboule tout, et notamment les vacances, Siblu a réalisé un sondage en partenariat avec Toluna, pour évaluer l’impact du Covid-19 sur les projets des Français. Premier enseignement : 25% des Français ont décidé de renoncer à leurs vacances. 37% ont dû changer leurs projets, que ce soit en décalant leurs dates de départs ou en modifiant leur destination. D’ailleurs, ils sont même 18% à avoir annulé leurs vacances à l’étranger pour finalement partir en France. D’autres ont été rattrapés au vol : si 14% des sondés ont songé à annuler leurs vacances, ils ne l’ont pas fait car ils ont été rassurés par les professionnels du tourisme, souligne le spécialiste de l’hôtellerie de plein air. 

Selon cette étude, les réservations de dernière minute sont toujours de mise. A la date du 1er juillet, 60% des Français n’ont toujours pas réservé leurs vacances d’été. Bien que le déconfinement ait permis un regain de réservations, ils ne sont que 13% à avoir réservé leurs vacances depuis le 11 mai. “Plus que jamais, tout se jouera à la dernière minute cette année”, le Covid semblant devoir être, là aussi, un accélérateur d’une tendance qui ne cesse de monter en puissance.

Zen, culture et solidarité

Enfin en raison de la crise sanitaire, et de son impact économique, 40% des Français prévoient un budget inférieur à celui de l’an dernier. Et seulement 23% des Français ont prévu de partir deux semaines cet été. Leur programme ? Un programme zen, pour décompresser de ces derniers mois pour 73% des sondés et de la culture pour 27% d’entre eux.

Enfin, les Français veulent être acteurs de la reprise économique : ils sont près de 30% à déclarer avoir l’intention de faire vivre l’économie du pays, en consommant localement pendant leurs vacances. Un appel à la solidarité notamment relayé par Atout France via sa dernière campagne, mais aussi Facebook et Mapstr qui ont lancé une carte interactive et solidaire du tourisme en France.


*Sondage Toluna réalisé le 30 juin 2020 auprès de 1000 personnes représentatives de la population française. 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique