Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

United maintient ses Boeing 787 au sol jusqu’au 12 mai

Le transporteur américain United Continental a annoncé jeudi qu'il repoussait au 12 mai au plus tôt ses programmes de vol avec ce type d’appareil, dont il possède six exemplaires, à la suite d'une interdiction mondiale de vol.

"Nous retirons le 787 de notre programme de vols jusqu'au 5 juin, à l'exception de la liaison de Denver (Colorado) vers Narita (Japon), que nous comptons relancer le 12 mai", a expliqué jeudi à l'AFP une porte-parole du transporteur américain United, qui avait fait part deux jours auparavant de son intention de faire revoler ses 787 à la fin mars au plus tôt.

"Nous restons en communication étroite avec la compagnie aérienne, tout en cherchant le moyen de satisfaire les demandes des autorités aériennes américaines pour lever l'interdiction de vol sur le 787", a commenté un porte-parole de Boeing.

Boeing pourrait annoncer aujourd'hui une solution temporaire

Les 787, dont 50 exemplaires sont en circulation dans le monde, sont interdits de vol à la suite d'un incendie de batterie à bord d'un de ces avions le 7 janvier à Boston puis d'un autre le 16 janvier au Japon.

Boeing a suspendu ses livraisons mais aucune cause n'a encore été déterminée par l'avionneur ou les autorités pour expliquer pourquoi ces batteries lithium-ion se sont consumées.

Plusieurs médias américains affirment que Boeing pourrait proposer aujourd’hui une solution temporaire pour permettre aux 787 de revoler. Il s'agirait de mieux isoler les cellules des batteries lithium-ion du dernier long courrier en date de l'avionneur américain. Mais même avec cette solution, l'interdiction de vol pourrait ne pas être levée avant plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique