';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Une nouvelle année noire pour Fram

2006 est un nouvel exercice déficitaire pour Fram, le troisième en quatre ans. Le chiffre d’affaires TO s’établit à 395 M€ en baisse de 4% avec 502 000 clients (-6%), soit l’étiage bas de l’activité du voyagiste. Antoine Cachin (notre photo), à la tête du

 

Fram présentait hier à Djerba ses résultats annuels pour l’exercice clos le 31 décembre dernier. 2006 est une année de régression. En tour-operating, le chiffre d’affaires, net de commissions, s’établit à 395 M€, en baisse de 4% avec 502 000 clients, en recul de 6%. Le résultat d’exploitation est positif à 1,7 M€ contre 9,7 M€ en 2005 mais le résultat net est déficitaire avec une perte de 1,3M€, contre un bénéfice de 7,4 M€ au cours de l’exercice précédent. L’entreprise est néanmoins très solide, précise Antoine Cachin, président du directoire avec un endettement quasi nul et 121 M€ de fonds propres. Le chiffre d’affaires consolidé qui regroupe en plus du tour-operating, la distribution, l’hôtellerie, le réceptif et le transport est de 454€ M€, soit une baisse de 3%, avec un résultat d’exploitation négatif de -4,9M€, contre +3M€ en 2005 et une perte nette de 5 M€ contre un bénéfice net de 6,6 M€ l’an dernier. 

Fram a en particulier été handicapé par les mauvaises performances de l’Egypte (-48%), de la Turquie (-50%) et de la Réunion avec 2/3 d’activité en moins. Mais nous avons aussi perdu des parts de marché, reconnaît Antoine Cachin. 500 000 clients, c’est l’étiage bas de l’activité de Fram.En 2000, le TO avait fait voyager 600 000 clients. L’enjeu évidemment, c’est de regagner ces clients avec pour objectif d’atteindre les 650 000 à l’horizon 2010.


La stratégie de relance passe notamment par le développement du long-courrier qui représente actuellement 15 % de l’activité. L’Argentine et le Costa Rica seront parmi les nouveautés de l’hiver. De même Fram devrait ouvrir un Framissima en République Dominicaine dans les années qui viennent.

Les Clubs maison vont monter en puissance avec 35 Framissima prévus en 2010 contre 24 aujourd’hui. Dès l’été 2008, Fram ouvrira les Jardins de l’Agdal à Marrakech et un Framissima en Tunisie, à Mahdia. Le TO annonce aussi un fort développement de la France avec un Framissima dans les Alpes pour 2008 et surtout un nouveau concept, les Framissima Nature (trois dans les trois ans), soit des villages vacances français à proximité de la mer, sur des sites exceptionnels, sous forme d’habitat léger de loisirs (chalets ou mobil-homes 4*) dans lesquels Fram apportera tout son savoir-faire de gestion et d’animation. Objectif : 30 000 clients en 2010 pour ces villages nature.
Le TO qui donne des gages de modernité (prix TTC dès l’hiver prochain, compensation des émissions de CO2 de ses clients si possible dès l’été 2008) compte aussi beaucoup sur la montée en puissance d’Internet avec un site grand public qui va être peaufiné (en intégrant notamment le module de forfait dynamique déjà accessible en BtoB). Les ventes en ligne ne représentent acuellement que 2 % de l’activité, mais progressent de 50 % par an. Par ailleurs, Fram a signé des accords avec Lastminute, Expedia, Ecotour…  Les ventes automatisées via son site  professionnel frampro devraient quant à elles passer de 60 à 80%.
Fram qui vise un résultat d’exploittaion consolidé de plus de 3 % du chiffre d’affaires en 2010

table sur 550 000 clients en 2007 avec des perspectives assez encourageantes. L’hiver s’est terminé avec un chiffre d’affaires en hausse de 18 % (+14 % en clients). Au 25 juin, les prises de réservations estivales (en CA) étaient en progression de 9 % (+5 % en clients). De quoi souhaiter un retour à l’équilibre dès 2007.

Retrouvez plus de détails dans l’interview accordée par Antoine Cachin à l’Echo touristique, à paraître vendredi 6 juillet.

 

 

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire