Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Railteam prend de la vitesse

 

Hier, à Bruxelles, sept compagnies ferroviaires européennes (SNCF, SNCB, Deutsche Bahn, Eurostar UK, NS Hispeed, ÖBB et CFF) et trois membres associés (Thalys, Lyria et Alleo) ont signé l’accord créant officiellement Railteam. Cette alliance ferroviaire a pour objectif de facilité la réservation, l’accès et le voyage en grande vitesse dans 7 pays européens dont les réseaux sont aujourd’hui interconnectés. Via un travail sur les horaires, les partenaires entendent ainsi faciliter les connexions sur les hubs ferroviaires que sont Lille, Bruxelles, Francfort, Cologne et Stuttgart. Les voyageurs fréquents auront également accès aux 36 salons existants sur l’ensemble de ce réseau européen. Le voyage avec un billet unique n’est en revanche pas attendu avant quelques trimestres et l’harmonisation des programmes de fidélité avant 2008 voire 2009. Nous proposeront des services de qualité, assure Guillaume Pépy, directeur général exécutif de la SNCF, afin que tous les passagers aient l’impression d’être chez eux dans nos trains et nos gares. Railteam, qui s’est doté d’un logo, disposera ainsi de bureaux de contact dans ses 5 hubs et dans les gares d’Amsterdam, Londres, Paris Nord et Paris Est. Un site web informatif a déjà été mis en ligne avec www.railteam.eu. Il permettra à terme de distribuer les billets des différentes compagnies en une seule transaction et de trouver les tarifs les moins chers afin de concurrencer l’avion en général et les compagnies low cost en particulier. En janvier 2009, les voyageurs pourront également acheter leurs billets via d’autres canaux de distribution dont les agences de voyages. Les compagnies vont pour cela investir 30 M€ dans une plateforme d’interconnexion de leurs grilles tarifaires et de leurs systèmes de ventes.

En 2010, Railteam espère ainsi faire voyager 25 millions de passagers par an avec un billet en interconnexion avec au moins deux réseaux contre 15 millions aujourd’hui.