Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tunisair compte supprimer 20% de ses effectifs

Les comptes de la compagnie aérienne sont dans le rouge. 1700 agents du groupe seront licenciés, et les salaires bloqués en 2013 et 2014.

Rabeh Jerad, le PDG de Tunisair, entend ramener la compagnie aérienne à l’équilibre à l’horizon 2015. Pour y parvenir, il a annoncé le 28 décembre, au cours d’une séance d’information financière, un régime sec : 1700 suppressions de postes en 2013 et 2014, le non-remplacement de 329 agents partants à la retraite, le gel des recrutements et le gel des salaires.

"Certes, le plan de restriction sera coûteux sur le plan social, mais la situation sera plus grave s’il n’est pas mis en exécution au plus vite. Nous visons à rétablir des équilibres financiers du transporteur aérien, renforcer sa compétitivité sur le marché, réviser son organisation, stratégie commerciale et sa politique d'investissement", a expliqué Rabeh Jerad au site Investir en Tunisie.

Besoin du soutien de l'Etat

La compagnie aura toutefois besoin du soutien de l’Etat afin de réaliser ce plan de restructuration, notamment pour pouvoir emprunter ou rembourser sa dette, qui pourrait atteindre plus 200% du capital à la fin de l’année.

"Tunisair envisage d’augmenter substantiellement son capital pour atteindre 180 millions de dinars, contre 106 millions de dinars actuellement, en plus de la modernisation de sa flotte" a également annoncé Rabeh Jerad, sans préciser les investisseurs potentiels.

Au cours du premier semestre 2012, la compagnie, qui possède une flotte de 30 appareils, a perdu 31,5 millions d’euros, en amélioration par rapport à la même période en 2011 (55,4 millions). Elle compte 8500 employés  et fait face à la concurence des compagnies du Golfe, de Transavia, et de nouvelles entrantes commpe Syphax Airlines.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique