Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Travelport : Nous quittons le monde historique des GDS

GDS ? Un terme qui appartient au registre du XXe siècle, estime Emmanuel Bourgeat, un rien provocateur. Travelport va plus loin, assure-t-il.

"Nous sommes devenus une vraie plate-forme de commerce, estime Emmanuel Bourgeat, directeur général de Travelport France. Il faut diversifier les contenus au-delà de l’aérien, ce que nous faisons pour bien adresser les besoins des agences. Les distributeurs qui restent concentrés sur le vol compromettent leur modèle économique".

Concrètement, le contenu hôtelier du fournisseur technologique BtoB challenger en France se développe, et s’ouvre à des hébergements loisirs. Aujourd’hui, Travelport agrège 650 000 établissements affaires et loisirs. Un portefeuille très large, mais qui reste quasiment deux fois moins étoffé que Booking. "Nous sommes la première plate-forme hôtelière en BtoB, rétorque Emmanuel Bourgeat. Nous avons également beaucoup travaillé sur d’autres contenus, comme les locations de voiture et les assurances".

Air France en français

S’il diversifie ses contenus, Travelport n’en abandonne pas pour autant l’aérien. C’est le sens de son "Rich content and branding", qui doit permettre de simplifier la recherche tarifaire… malgré sa complexité. 211 transporteurs ont signé un contrat pour cette solution, valorisant aussi les services additionnels.

Air France est en production depuis le mois de septembre 2016, ce qui signifie que la compagnie est d’ailleurs affichée en français. "C’est une première depuis la création des GDS il y a 35 ans !", insiste Emmanuel Bourgeat. En règle générale, les notes tarifaires et autres informations des compagnies aériennes chargées via ATPCO / SITA sont disponibles et diffusées seulement en anglais.

"Nous ne sommes pas dans le hosting des compagnies, contrairement à nos confrères. Nous sommes par conséquent concentrés à 100% sur la distribution, et nous cassons l’univers sacro-saint du contenu normé."

Création d'une place de marché

S’agissant de l’interface de réservations pour les agences Smartpoint, Travelport fait graduellement évoluer son modèle. Le groupe a ouvert à dessein une marketplace. Autrement dit, des acteurs tiers peuvent intégrer cette place de marché ouverte. Exemple concret : les agences peuvent télécharger l’application Heathrow Express, pour revendre des billets de la navette de l’aéroport en même temps qu’un billet d’avion. "L’agence de voyages ne quitte pas son environnement de travail, et la navette est automatiquement ajoutée dans le PNR. C’est donc du service à valeur ajoutée". Sabre a déjà créé une marketplace, mais "pas Amadeus," ajoute le patron de Travelport.

Traveport détient en France moins de 15% de part de marché. Parmi ses clients historiques figurent des TO comme Voyageurs du Monde et des autocaristes.