Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tous mobilisés pour soutenir le tourisme à Paris

L’Etat, la région Île-de-France et la Ville de Paris jouent collectif pour redynamiser une activité touristique toujours en baisse dans la capitale. 1,8 million d’euros sont consacrés à une vaste campagne de promotion sur les marchés prioritaires.

Malgré les messages de réassurance et les campagnes de promotion, la fréquentation touristique à Paris et sa région souffre toujours d’une désaffection de la clientèle étrangère. Depuis les attentats de novembre dernier, le taux d’occupation des hôtels parisiens a connu une baisse de 7,7 points (1er trimestre 2016 vs 2015) avec un fort recul des clientèles japonaises (-56% sur un an), des Russes (-35%) et des Chinois (-13,9%).

Une situation préoccupante, alors qu’avance à grands pas les débuts de l’Euro 2016 et que le contexte social à Paris et en France est largement relayé par les médias internationaux.

Travailler "main dans la main"

L’heure est donc à la mobilisation générale pour "rassurer les visiteurs étrangers et délivrer un message de confiance", indiquait hier la maire de Paris Anne Hidalgo, accompagné pour la circonstance du ministre des Affaires étrangères et du Développement international Jean-Marc Ayrault et du 1er vice-président du conseil région d’Île-de-France Jérôme Chartier.

A la faveur d’une nouvelle donne politique (passage de la région Ile-de-France à droite), les trois instances insistent sur la nécessité d’œuvrer main dans la main pour redresser une situation qui préoccupe nombre de professionnels touristiques. Ainsi, la maire de Paris de rappeler son déplacement au Japon avec Valérie Pécresse, il y a quelques mois, pour rassurer les TO nippons, ou encore son voyage à Pékin la semaine dernière afin de redynamiser le marché chinois.

Une campagne de 1,8 million d’euros

Parmi les actions mises en place, une vaste campagne de promotion à destination de 16 marchés prioritaires a été lancée, pour un budget de 1,8 million d’euros (1 million de l’Etat et 800 000€ de la Ville de Paris). C’est à Atout France, l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris et le CRT que revient le déploiement de cette opération s’adressant en priorité aux clientèles américaines, chinoise, coréenne, japonaise et indienne.

Cette campagne multi-supports décline le slogan #madeinparis, une manière de redonner le désir de la capitale, "la ville des belles rencontres et des belles aventures", selon Anne Hidalgo. Elle est diffusée dès maintenant grâce aux réseaux des ambassades, mais également via des partenaires tels que Paris Aéroports, Air France et Japan Airlines, ou encore JCDecaux . Une campagne qui a également un pendant régional avec #madeinversailles #madeinLoireValley et #madeinNormandy, autres destinations souffrant de la désaffection de la clientèle internationale.

D’autres dispositifs de promotion

Les pouvoirs publics ont également rappelé la série d’actions engagée pour la promotion de la destination. Ainsi la campagne #ParisWeLoveYou, initiée un mois après les attentats par l’Alliance 46.2, Delicious Paris qui a fait venir 300 journalistes gastronomiques étrangers ou encore Paris est une Fête.

Dans quelques semaines, débutera le tournage d’un film d’1 minute 30 réalisé par Jalil Lespert (Yves Saint-Laurent) pour une diffusion à la fin juillet. Selon le réalisateur, le court métrage mettra en avant des amoureux de Paris, français comme étrangers, et sera diffusé via un grand nombre de partenaires dans des lieux de fréquentation touristique tels que les aéroports. Enfin, en septembre, l’agence de communication Buzzman (campagnes Shoot a Bear pour Tipp-Ex, Nescafé et les voisins, etc.) orchestrera un vaste jeu-concours dont on nous promet un buzz inédit. 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique