Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Top Resa dans la dernière ligne droite

Le salon prévoit une hausse du nombre d’exposants de 8 à 10 % et multiplie les nouveautés pour séduire les agents de voyages.

Atrois semaines de son ouverture, Top Resa (30 septembre au 2 octobre) fait le forcing pour trouver de la place aux retardataires. Car d’année en année, le salon de Deauville s’inscrit dans le calendrier des grands rendez-vous européens et attire de plus en plus d’exposants. Cette année, ils devraient être près de 400 (1 350 marques), contre 350 l’an dernier. Nous constatons une hausse de plus de 20 % des hôteliers et un retour des compagnies aériennes, comme United Airlines, Aerolineas Argentinas, sans oublier les transporteurs chinois, se félicite Gérald Duport, directeur commercial.

Côté voyagistes, à signaler l’arrivée de Neckermann (deuxième marque du groupe Thomas Cook) alors que TUI, après le show de l’an dernier, reviendra à un stand de taille plus raisonnable, sensiblement identique à celui du Club Med/Jet tours. Autre tendance de fond : le poids grandissant des destinations françaises, soucieuses de mieux se vendre en agences. L’Hexagone occupera ainsi 12 % de la superficie du salon. Top Resa accueillera toutefois 135 destinations avec, en nouveautés, la République tchèque, la Serbie, la Libye, l’Argentine ou Rhodes.

Journées studieuses et festives

Si les jeudi et vendredi sont destinés aux directeurs d’agence et aux meilleurs vendeurs (invités par les exposants), le samedi restera la journée des agents de voyages. Encore faut-il les attirer à Deauville. A ce titre, une communication auprès des patrons d’agence a été réalisée très en amont pour les inciter à libérer leurs salariés.

Par ailleurs, six mini-ateliers de travail de 30 minutes devraient rendre la manifestation plus studieuse, même si les nuits s’annoncent à nouveau festives (avec notamment les soirées du Club Med/Jet tours et de TUI). Plusieurs innovations faciliteront aussi la vie des vendeurs, comme la mise en place de six points infos et un accord avec Logimail (qui livrera gratuitement la documentation prise sur le salon sous quatre jours). Chaque année, nous accueillons 24 % de nouveaux visiteurs qu’il faut accompagner, poursuit Gérald Duport. Enfin, un service SOS contacts devrait faciliter les rencontres professionnelles.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique