Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jet tours : Laurent Abitbol espère une décision dans 15 jours

Jet tours pourrait devenir une marque de distribution. La décision est toujours entre les mains du tribunal…

Le tribunal a enfin tranché, et désigné 11 repreneurs pour les agences Thomas Cook. « Nous sommes très contents, explique Laurent Abitbol, président de Marietton Développement et de Havas Voyages, qui a repris 19 agences. La plupart des agences de voyages et du personnel de Thomas Cook France sont sauvés. Nous avons bien travaillé au sein du groupe des cinq. C’est pour nous le fruit de deux mois de discussions et de travail en bonne intelligence entre confrères. » Le club des 5, devenu le club des 6 avec Esprit de Voyages, a repris 141 des 149 agences Thomas Cook, qui coiffait 174 agences intégrées.

Quelle est la prochaine étape ? La prise en jouissance des activités par les repreneurs a été fixée au 1er décembre 2019. A partir de lundi prochain, tout le monde va mettre les bouchées doubles afin de changer les enseignes, partager les nouveaux outils et contrats de référencement. « Nous allons mettre en ordre les points de vente dans les dix jours avec le personnel, au niveau de la marque, de la décoration…. Les agences vont passer sous la marque Havas Voyages, et la confiance va revenir. Plus vite nous serons prêts, plus vite l’activité reprendra, pour nous comme pour nos confrères. »

La marque Jet tours en stand-by

Jet tours, l’activité tour-operating de Thomas Cook France, n’a finalement pas suscité un grand enthousiasme. Deux propositions différentes s’affrontaient, initialement. La seule proposition de reprise de l’activité était portée par l’équipe managériale, qui a été retirée faute de financement. Celle de la marque Jet tours, sans ses actifs ni ses salariés, a été déposée par le groupement d’intérêt économique (GIE) Asha, constitué par Havas Voyages et Selectour Entreprises. Le tribunal doit ultérieurement statuer à ce sujet, qui ne comportait pas de volet social.

« Nous devrions connaître la décision dans 15 jours », indique Laurent Abitbol. Est-il confiant ? « Nous verrons », répond-il, prudent. Asha est prêt à mettre 400 000 euros sur la table pour redéployer la marque, un montant auquel les administrateurs judiciaires sont sans doute sensibles. Ce serait alors, au moins dans un premier temps, une seule marque de distribution pour Marietton, nous confirme Arnaud Abitbol, vice-président exécutif de l’entreprise lyonnaise. Le groupe dispose déjà des TO dans son giron – Voyamar, Héliades, Solea à 50% -, rappelle-t-il.

Fram va se renforcer au départ de Lille

« Jet tours va disparaître en tant que marque tour-operating, et cela va laisser un vide que tous les autres tour-opérateurs vont aider à combler », estime pour sa part Alain de Mendonça. Le président de Fram et de Karavel/Promovacances, qui a repris 13 agences Thomas Cook, s’active comme ses concurrents à renforcer son offre clubs depuis le dépôt de bilan de la filiale française du voyagiste britannique. « Fram est maintenant redevenue une des marques fortes du secteur. L’année prochaine, nous allons ouvrir 8 nouveaux Framissima et mettre aussi un plan de transport ambitieux au départ de Lille ou Thomas Cook avait basé un avion. Cela devrait aider au redémarrage des ventes sur cette région. »

A lire aussi :

 

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique