Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Thomas Cook : 22 agences ne seront pas reprises, a minima

Environ 1 agence sur 8 du réseau intégré de Thomas Cook France ne fait l’objet d’aucune offre de reprise.

Nous avons consulté l’ensemble des offres de reprise améliorées de Thomas Cook France. La grande majorité des 174 agences de voyages intégrées figurent dans une ou plusieurs offres, ce qui constitue un soulagement pour les salariés concernés. Mais la faillite de Thomas Cook France ne se fera pas sans casse sociale, d’autant que le TO Jet tours est condamné à disparaître depuis l’abandon du projet porté par la direction*. Les candidats reprendront une partie des salariés des points de vente. Et surtout, 22 points de vente n’intéressent aucun prétendant : Auxerre (Sep), Belle Epine, Béziers, Coulommiers, Creil, Ecully, Expressline, Gien, Grenoble Caserne de Bonne, Labège, Lyon Part Dieu, Lyon République Billetterie, Montargis, Mulhouse, Nevers, Nogent-sur-Marne, Paris Monge, Paris Victor Hugo, Rosny, Saint Grégoire, Sainte-Geneviève-des-Bois, Sanary.

Pour les 152 autres points de vente, c’est le tribunal qui tranchera, le 28 novembre. L’offre du consortium réunissant Salaün, Sainte Claire, Havas Voyages et trois autres distributeurs, couvrant environ 140 points de vente, reste la mieux-disante.

A lire aussi :

*Le GIE Asha se positionne sur la seule marque.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique