Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Qantas pourrait supprimer 5000 postes

La compagnie aérienne australienne doit réduire ses coûts de 1,3 milliard d’euros et apporter un signe fort à ses bailleurs pour financer sa dette.

Qantas a rappelé, mardi 25 février, son intention de réduire ses coûts de 1,3 milliard de d’euros. En décembre, elle avait annoncé la suppression de 1 000 emplois en prévision d'une perte semestrielle prévisionnelle de près de 200 millions d’euros. Mais la compagnie pourrait aller plus loin dans sa restructuration.

Selon le Sydney Daily Telegraph, citant une source interne, Qantas pourrait supprimer 5 000 emplois et même vendre certains de ses terminaux, notamment afin de donner des gages au gouvernement en échange d'une garantie publique de sa dette. "Nous ne sommes pas en mesure de commenter ces spéculations", a réagi Qantas dans un communiqué.

Concurrence étrangère sur son marché national

Confrontée à la concurrence étrangère sur son marché national, au déficit chronique de ses dessertes internationales et à une facture de carburant en forte progression, Qantas est en situation difficile. 

Afin de redresser ses comptes, la compagnie demande un assouplissement de la réglementation, qui fixe à 49% le plafond des participations étrangères dans son capital, ou une éventuelle garantie sur sa dette. La direction fait valoir que ce cadre restrictif l'empêche de répondre à la concurrence de Virgin (détenue majoritairement par Singapore Airlines, Air New Zealand) et d'Etihad, soutenues selon elle par leurs Etats respectifs.

Si le Premier ministre conservateur, Tony Abbott, a reconnu que le texte en vigueur posait problème, il exclut une intervention financière de l'Etat. "Je pense qu'il serait tout à fait opportun de libérer Qantas, mais on ne peut faire appel aux contribuables pour les sociétés privées", a-t-il récemment déclaré.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique