Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Portugal et Singapour mettent à jour leurs restrictions de voyages

Le Portugal prolonge les restrictions de voyages jusqu’au 17 mai, Singapour ferme la porte aux voyageurs en provenance de 5 pays.

Portugal : les restrictions aux déplacements essentiels prolongées au moins jusqu’à mi-mai

Les restrictions aux voyages vers le Portugal, autorisés seulement pour les déplacements jugés « essentiels », ont été prolongées au moins jusqu’à mi-mai. C’est la règle qui s’applique pour les pays dont le taux d’incidence est égal ou supérieur à 500 cas pour 100 000 habitants dans les 14 derniers jours, ce qui est le cas de la France notamment, rappelle le Quai d’Orsay. Les voyageurs se déplaçant pour motifs essentiels ont l’obligation de présenter un test RT-PCR négatif de moins de 72 heures au moment de l’embarquement et d’effectuer un isolement prophylactique de 14 jours à domicile ou dans un établissement désigné par les autorités portugaises. A noter que ces restrictions ne s’appliquent pas à l’Archipel de Madère ou des Açores. Les voyageurs français détenteurs d’un test PCR négatif datant de moins de 72h n’ont pas à subir d’isolement ou ni de quarantaine sur ces deux destinations. A Madère, les touristes vaccinés ou ayant le covid sont exemptés de test depuis le 15 février.

Par ailleurs que depuis le 1er mai, le trafic routier entre le Portugal et l’Espagne est de nouveau possible sans restrictions. L’isolement ne s’applique pas aux passagers en voyage essentiel et dont la durée de séjour sur le territoire national, certifiée par un billet aller-retour, ne dépasse pas 48 heures, précise Re-Open

Singapour : les voyageurs en provenance d’Inde et de 4 autres pays interdits

À l’exception des Singapouriens et résidents permanents, les voyageurs ayant séjourné en Inde, au Bangladesh, au Népal, au Pakistan et au Sri Lanka depuis le 16 avril 2021 sont interdits d’entrée à Singapour jusqu’à nouvel ordre, alerte le Quai d’Orsay.

Cette interdiction concerne également les titulaires de titre de séjour singapourien (Employment Pass, Dependant Pass, etc.). Ainsi que le rappelle le ministère des Affaires étrangères dans ses Conseils aux voyageurs, tous les visiteurs en court séjour (tourisme, voyage d’affaires, transit, etc.) sont interdits d’entrée et de transit à Singapour, à l’exception :

  1. des voyageurs en provenance de l’Australie, de Brunei, de Chine, de Nouvelle-Zélande et de Taïwan : les voyageurs en provenance de ces pays devront y avoir séjourné au moins 14 jours consécutifs et obtenir un « Air Travel Pass » (ATP) entre 7 et 30 jours avant la date prévue de leur entrée à Singapour. Ces voyageurs ne seront pas soumis à une mesure de quarantaine (« Stay-Home Notice » – SHN). Ils devront toutefois subir un test de dépistage à leur arrivée à l’aéroport et s’isoler le temps d’obtenir les résultats. Les frais médicaux afférents, le cas échéant, seront à leur charge.
  2. des personnes voyageant dans le cadre d’accords de « corridors verts » mis en place avec certains pays pour les voyages d’affaires essentiels ou officiels. Pour plus de détails : safetravel.ica.gov.sg.
  3. d’autorisations exceptionnelles délivrées par l’Immigration and Checkpoints Authority.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique