Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Corsica : une carte de réduction pour la diaspora corse et les habitués

Air Corsica, qui revendique 50% du trafic vers l’île, entend bien rester leader. Elle lance une carte de réduction simple mais efficace pour la diaspora et les habitués.

« La compagnie Air Corsica est fermement décidée à accompagner la reprise du tourisme en Corse », annonce Marie-Hélène Casanova-Servas, la présidente du Conseil de Surveillance. Pour cela, elle a présenté ce matin la nouvelle carte Air Corsica Mea. Le but ? Permettre aux clients fréquents et loisirs de bénéficier de tarifs exclusifs sur toutes les lignes d’Air Corsica. « Cette carte va favoriser l’attractivité de l’île » pour « cette saison cruciale » de reprise du tourisme cet été, explique la dirigeante. « Il fallait renforcer notre offre par des produits à bas prix.»

« Nous voulions innover, proposer un produit phare », insiste Luc Bereni, le président du directoire de la compagnie. Le fonctionnement de cette carte Air Corsica Mea est simple : plus le client réserve en avance, plus il bénéfice de rabais important. Ainsi un voyageur qui réserve 40 jours ou plus avant le départ bénéficie de 40% de réduction (sauf pour les lignes depuis et vers Paris où c’est 30%). 20 jours en amont, la remise atteint 20%.

Air Corsica Mea vise aussi les habitués

Cette carte permet des modifications de billet mais à un tarif de 70 euros. Attention, il faut rester minimum deux jours sur l’île pour bénéficier du tarif. Le voyage d’affaires n’est donc pas visé.

Avec Air Corsica Mea, la compagnie propose une alternative au tarif Résident auprès de la diaspora, sur les lignes de service public. En effet, si 60 000 Corses possèdent la carte Résident, réservée à ceux qui ont un foyer fiscal sur l’île de beauté, un grand nombre d’entre eux vivent aussi sur le continent.

« La nouvelle carte intéressera aussi les clients fréquents » insiste Luc Bereni. Car en effet, au tarif de 250 euros par adulte, et 50 euros pour les mineurs, il faut effectuer quelques voyages vers l’île pour qu’elle devienne rentable. « La carte est nominative et valable jusqu’au 31 mai 2022, date du dernier départ », précise le dirigeant.

Autant de sièges qu’en 2019

La nouvelle carte est tout accessible sur les lignes hors du service public, notamment celles qui ne vont pas vers la France continentale. « Nous avons des lignes vers Charleroi en Belgique mais également vers l’Autriche, explique Jean-Baptiste Martini, le directeur Commercial et Marketing de la compagnie. Nous n’avons pas encore relancé Londres, car nous sommes en pleine discussion avec les tour-opérateurs. »

Entre mai et décembre 2021, la compagnie proposera 1,5 million de siège sur 30 lignes différentes. Ambitieuse, sa capacité de sièges sera égale à celle de 2019.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique