Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Portugal : quarantaine pour les voyageurs français à partir du 1er avril

Tout voyageur en provenance de la France ne pourra se déplacer que pour motif essentiel, et devra respecter un isolement de 14 jours.

Les uns après les autres, un nombre croissant de pays durcissent leurs conditions d’entrée vis-à-vis des voyageurs français. Face à la situation épidémique de la France, le Portugal a à son tour décidé de mettre en place des restrictions très strictes pour l’entrée sur son territoire. Ainsi que le rapporte le Quai d’Orsay, à compter du 1er avril, “tout voyageur en provenance de la France, ne pourra se déplacer que pour motif essentiel et devra, outre l’obligation de présenter un résultat négatif de test RT-PCR datant de moins de 72h (à l’exception des enfants de moins de 2 ans), respecter une période d’isolement prophylactique de 14 jours, à son domicile ou dans un établissement désigné par les autorités de santé portugaises”. 

Madère et les Açores : pas de quarantaine pour le moment

“Par voie terrestre, les contrôles à la frontière terrestre entre le Portugal et l’Espagne sont rétablis, poursuit le ministère des Affaires étrangères. La circulation routière, ferroviaire et fluviale entre les deux pays est interrompue, sauf pour le transport de marchandises, les travailleurs transfrontaliers, et les voyages essentiels (motifs professionnels justifiés, sortie des personnes résidant en dehors du Portugal, les urgences sanitaires, ou encore le regroupement familial jusqu’au premier degré de parenté). Pour les voyageurs en provenance de pays ayant un taux d’incidence égal ou supérieur à 500 cas pour 100 000 habitants (cas de la France) du Royaume-Uni, du Brésil ou d’Afrique du Sud, une période d’isolement prophylactique de 14 jours est obligatoire.” A noter également que les vols avec le Royaume Uni, le Brésil et l’Afrique du Sud sont suspendus, exceptés les vols humanitaires ou de rapatriement. 

Actuellement, l’accès au territoire portugais est conditionné par la situation épidémique de chaque pays, en fonction du taux d’incidence. Se classant parmi les pays dont le taux d’incidence est égal ou supérieur à 500 cas pour 100 000 habitants dans les 14 derniers jours, la France est soumise aux mesures les plus strictes.

A souligner enfin que pour le moment, cette mesure de quarantaine ne concerne pas Madère et les Açores, à condition de présenter les tests négatifs demandés.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique