Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Plongeon dans les lacs savoyards

Évian, Thonon, Aix-les-Bains, Annecy… Au bord des lacs savoyards, ces villes ont fait du bien-être une priorité de leur développement touristique.

Léman, Annecy, Bourget : autrefois destinations thermales très prisées, les lacs savoyards accueillent, d’année en année, de moins en moins de curistes. En dix ans, leur nombre a tellement chuté que les cures médicales ne représentent plus que 2 % des nuitées annuelles comptabilisées en Savoie et Haute-Savoie contre 25 % il y a dix ans. Moins bien remboursées et démodées, elles ne font plus les beaux jours des villes comme Évian et Aix-les-Bains, qui ont bâti leur image et leur notoriété sur les bienfaits de leurs eaux. Pour garder un niveau de fréquentation stable d’environ 10 millions de visiteurs par an, la région a donc dû se réinventer et trouver une nouvelle impulsion. Premiers concernés, les établissements thermaux ont dû revoir leur concept pour drainer une nouvelle clientèle. Ils ont développé des activités complémentaires permettant d’allier santé et mieux-être à l’image des thermes Chevalley, à Aix-les-Bains, qui proposent désormais des ateliers de sophrologie ou encore des cures antitabac et antistress. Les Spas se sont également multipliés aux quatre coins des lacs et ce n’est pas un hasard si une marque comme Buddha Bar a choisi Évian pour implanter son premier Spa. Au fil des années, la région s’est en outre positionnée sur le créneau du sport, profitant à la fois des lacs (voile, ski nautique, plongée…) et des montagnes qui les entourent (randonnée, parapente, via ferrata…). Autour de ces activités, Thonon et Talloires ont par exemple mis en place des offres promotionnelles adaptées aux familles. Annecy renouvelle quant à elle ses infrastructures, espérant accueillir les JO d’hiver en 2018…

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique