Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Olivier Mazzucchelli remplace Nathalie Stubler à la tête de Transavia France

Après sept années à la tête de Transavia France, Nathalie Stubler quitte la tête de la low cost pour prendre un poste qui ressemble fortement à un déclassement…

Air France-KLM a nommé Olivier Mazzucchelli à la tête de sa compagnie low cost Transavia France, en remplacement de Nathalie Stubler qui va désormais se consacrer à la décarbonation du groupe, a annoncé mercredi l’entreprise aérienne franco-néerlandaise.

Olivier Mazzucchelli, qui était jusqu’ici président de la compagnie régionale d’Air France Hop!, après avoir occupé diverses fonctions au sein du groupe Air France depuis 2000, prendra le 16 janvier la succession de Nathalie Stubler, présidente de Transavia France depuis 2016, a précisé Air France-KLM dans un communiqué.

Compagnie spécialisée dans les vols court et moyen-courrier vers l’Europe et le bassin méditerranéen, Transavia, qui exploite également des liaisons intérieures françaises, constitue l’un des fers de lance du développement d’Air France-KLM.

Une nomination « à un moment charnière »

Sa flotte doit passer à 71 avions d’ici à l’été prochain, soit un quasi doublement en quatre ans sur fond de dynamisme retrouvé des destinations touristiques après le Covid-19 et de vents porteurs pour les low-cost en Europe.

La nomination de Olivier Mazzucchelli intervient « à un moment charnière, alors que la compagnie se prépare à l’entrée en service, en 2023, des appareils de la famille Airbus A320neo », a remarqué le directeur général d’Air France-KLM, Benjamin Smith, cité dans le communiqué.

Transavia exploite des Boeing 737-800 NG, la génération précédant celle du 737 MAX. Air France-KLM a commandé fin 2021 pas moins de 100 Airbus A320 et A321neo, un contrat géant assorti de droits d’acquisition pour 60 appareils supplémentaires, afin notamment de faire croître la flotte de Transavia France.

Nathalie Stubler s’occupera de la décarbonation 

Nathalie Stubler, qui a entamé sa carrière en 1992 par Air Inter, va devenir « conseillère spéciale sur la stratégie de décarbonation du groupe » et sera directement rattachée à Ben Smith, qui souligne que « la décarbonation, et plus globalement notre capacité à mener notre activité de façon plus durable, font partie des principaux défis stratégiques » de l’entreprise.

Air France-KLM, qui est comme l’ensemble du secteur aérien sous pression pour réduire son empreinte carbone, vise une baisse de 30% de ses émissions de CO2 par passager-kilomètre, unité de référence du secteur, en 2030 par rapport à 2019.

Le groupe veut que 10% de son carburant soit d’origine renouvelable d’ici à la fin de la décennie et a conclu de premiers contrats dans ce but fin octobre. Olivier Mazzucchelli sera remplacé à la tête de HOP! par Hervé Boury, jusqu’ici directeur général adjoint de Transavia, chargé des opérations, selon Air France-KLM.

A lire aussi :

1 commentaire
  1. debertbert_787 dit

    Bonjour, comment peut on écrire qu’un poste rattaché au PDG pour s’occuper de la decarbonation est un déclassement ? soit vous avez des informations factuelles sur les raisons d’un déclassement , soit c’est une injure a l’enjeu majeur de cette industrie. Notre secteur de l’hospitality au sens large a vraiment besoin de comprendre que lorsqu’on émet 10% du Co2, nous avons une responsabilité… journaliste parisien compris.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique