Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Nouveau répit pour Star Airlines

Le tribunal de commerce de Bobigny a été dessaisi du dossier Star Airlines par la Cour d’appel de Paris en début de semaine.

Nouveau coup de théâtre dans le dossier Star Airlines. Le tribunal de commerce de Bobigny, qui instruisait l’affaire, a été dessaisi du dossier en début de semaine par la Cour d’appel de Paris, au profit du tribunal de commerce de Lille. Un incroyable retournement de situation, alors que la juridiction consulaire de Bobigny avait, quelques heures plus tôt, nommé un expert pour examiner la situation économique et financière de Star Airlines.

Un peu trop rapidement sans doute ! Cette nomination passait en effet outre la demande de dessaisissement de Raymond Lakah (propriétaire de Star Airlines et de l’ex-Air Horizons), qui avait déposé en décembre devant la Cour d’appel une requête en suspicion légitime, mettant en cause l’impartialité du président du tribunal de commerce, Pierre Dangu, au prétexte qu’il aurait été dans le passé actionnaire d’Air Horizons.

Un peu de sérénité retrouvée

Malgré ces revirements à grand spectacle, Star Airlines continue son activité. Paradoxalement, la délocalisation de l’affaire pourrait redonner un peu d’air à la compagnie, car le tribunal de commerce de Lille n’est tenu par aucun délai pour instruire le dossier. Cela va ramener un peu de sérénité dans l’entreprise, et nous permettre de rassurer nos clients tour-opérateurs pour la saison estivale, estime Gilles Bourges, le DG.

Du côté des TO, on se refuse à tout commentaire, mais beaucoup de contrats d’affrètements auraient été reconduits pour l’été. Marmara a toutefois changé son fusil d’épaule. Les vols vers le Maroc (6 000 sièges par semaine) seront majoritairement transférés vers Atlas Blue à partir d’avril. Vers l’Egypte (3 000 sièges), Aigle Azur a déjà été mise à plus forte contribution. Même si la situation semble s’éclaircir pour quelques semaines, elle reste incertaine. Certains cadres de la direction font en particulier état de contacts de Raymond Lakah avec des repreneurs potentiels, ce qui redonnerait à Star des atouts pour sortir de cette mauvaise passe.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique