Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Marathon Man : le nouveau défi de Nicolas Brumelot

En plus des 15 marathons qu’il a prévu de courir en 2017, le président de MisterFly s’apprête à courir la No Finish Line samedi à Paris, une course solidaire en faveur des enfants malades ou défavorisés.  

Et une de plus ! Nicolas Brumelot enfilera à nouveau ses baskets ce samedi, pour courir la "No Finish Line", autour du Champ de Mars. Evénement solidaire, la No Finish Line soutient des projets en faveur d’enfants défavorisés ou malades, en France et à l’étranger.

Cette course s’ajoute aux 15 marathons que Nicolas Brumelot a déjà prévu de courir cette année en faveur d’Imagine For Margo – enfants sans cancer, dans le même esprit. "L’engagement n’a de réelle portée que s’il s’inscrit dans la durée, commente le président et fondateur de MisterFly. Après un défi #12mois#12marathons en 2016 et une collecte de plus de 70 000 euros au profit d’Imagine For Margo – enfants sans cancer, j’ai décidé de prolonger mon défi avec seize épreuves en 2017."

Des pros du tourisme volontaires ?

Un moyen aussi de susciter les vocations. "A travers ces deux défis, j’espère contribuer à éveiller les vocations solidaires et parvenir à illustrer l’importance du rôle sociétal de l’entreprise", ajoute-t-il.

D’ailleurs, il est encore temps de participer ou de faire un don : la No Finish Line, qui a débuté hier, est accessible à tous. Son principe : courir ou marcher sur un parcours d’environ 1300 mètres, ouvert 24h/24 durant cinq jours (du 10 au 14 mai), autant de kilomètres et autant de fois que souhaité.

Pour chaque kilomètre parcouru, l’organisation et ses partenaires reversent un euro afin de soutenir des projets caritatifs. "Le cadre de la Paris No Finish Line est l’occasion de faire appel à la générosité : apporter quelques euros peut aider à sauver la vie d’enfants et leur permettre un jour d’aller découvrir le monde qui est le nôtre", conclut Nicolas Brumelot, précisant qu’il est par ailleurs possible de faire un don pour Imagine For Margo sur la cagnotte en ligne (http://www.alvarum.com/nicolasbrumelot3). L’appel est lancé !