Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

En attendant de nouveaux investisseurs, l’UCPA poursuit sa modernisation

Nouveaux concepts de séjours sportifs, digitalisation et complexes en ville : l’UCPA veut « franchir une étape » dans son plan de modernisation.

La saison estivale approche et l’UPCA entame « une nouvelle étape de son plan de modernisation » en déployant des nouveautés pour la saison estivale.

Des micro-aventures guidées

Après le succès des nouveaux surf camps de Carcans, Porge et Seignosse en 2021, l’association étend ce concept, ouvert aux adolescents et aux jeunes adultes, sur neuf nouveaux spots de surf : Biscarosse, Capbreton, Hourtin, La Torche, Moliets, Naujac, Seignosse, Vieille Saint Girons et Hendaye. L’UCPA pourra ainsi accueillir jusqu’à 5 200 jeunes dans ces camps. Pour les adultes et leurs familles, l’association lance également de nouveaux produits autour de la nature et du bien-être dans des campings situés en Ariège, dans les Hautes-Pyrénées ou encore en Gironde.

Des micro-aventures viennent aussi enrichir la programmation. Encadrées par des guides, ces courts-séjours « riches en expériences sportives » sont l’une des grandes nouveautés de l’association pour la saison. Autre nouveau produit : les UCPA Sport Station, des multiplexes sportifs en cœur de ville, à Nantes, Bordeaux Brazza et Paris.

Un seul et même compte 

Parallèlement, l’UCPA poursuit la modernisation de ses hébergements et de ses outils. En 2022, les centres de Port d’Albret, de Lacanau, de Séné, de Montalivet et de Hyères bénéficieront de travaux de réhabilitation. L’association a également repensé la digitalisation du parcours client, et déploiera bientôt un nouvel outil permettant à l’usager d’avoir accès à tous les services du groupe « qu’il se connecte sur UCPA.com, sur la communauté UCPA ou directement sur le site d’un équipement sportif ».

Le client utilisera donc désormais un seul et même compte pour effectuer un achat en ligne, réserver un cours ou un accès un espace de pratique grâce à un QR Code. Le système sera également déployé sur les centres équestres au cours de l’année.

Pour mener à bien tous ces projets, l’UCPA compte investir 20 millions d’euros par an dans les cinq prochaines années. L’association vient notamment de lever 30 millions d’euros auprès de la Banque des territoires, et indique boucler « actuellement un tour de table avec des investisseurs engagés dans le secteur associatif, priorisant l’utilité sociale plutôt qu’une forte rentabilité ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique