Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Tourisme responsable : Vaovert liquidé, mais prêt à renaître

C’est une entrepreneuse très combattive : si Mélanie Mambré a dû stopper ses activités, elle croit fermement au rebond.

« Il nous fallait un million d’euros pour passer le cap », se souvient Mélanie Mambré, fondatrice de Vaovert. Mais le montage financier prévu par la plateforme d’hébergements éco-responsables achoppe. L’entreprise, créée en 2017 à Dijon, passe en redressement judiciaire le 1er février 2022. Avant d’être liquidée le 1er mars. Accablée par cette épreuve, Mélanie Mambré a depuis repris des forces. Son engagement, les messages de soutien reçus et la solidarité du secteur l’ont aidée à reprendre son souffle pour sauver les acquis.

« J’ai été chatouillée par ma fragilité financière. Je ne me payais plus depuis des mois. Début mars, je pensais que c’était la fin. Mais finalement, cet accident de parcours va donner un coup d’accélérateur à ma croissance, aux côtés d’un acteur plus important. Aujourd’hui, je vois tout en positif. » Un vieil adage dit qu’on apprend plus de ses échecs que de ses réussites. « Là, j’apprends beaucoup », s’amuse-t-elle.

La dirigeante est persuadée que Vaovert va renaître de ses cendres. Des entreprises se sont manifestées pour un rachat des actifs à la barre du tribunal, nous confie-t-elle. La date de limite de dépôt des offres est fixée au 16 avril.

« Ma mission de vie »

Mélanie Mambré pourra émettre un avis auprès du mandataire afin d’identifier la meilleure proposition, et elle ne s’en privera pas. « Je souhaite que le candidat repreneur partage nos valeurs, forgées dans l’économie sociale et solidaire, et apporte un cadre sécurisant au niveau financier. Vaovert a toujours voulu aider à la transformation du secteur du tourisme, et sensibiliser le grand public à voyager autrement. Moi, je ne lâche rien. Avoir une action dans Vaovert, c’est ma mission de vie. » (rires)

Un engagement d’autant plus fort qu’elle est aussi la trésorière de l’association Acteurs du tourisme durable (ATD). « Je ne vais pas renoncer maintenant à mes vœux d’agir en faveur du tourisme de demain. » 

Spécialiste des hébergements éco-responsables en France couvert par Gan Assurance, Vaovert souhaitait devenir la plateforme de référence du tourisme durable en France. Avec la volonté, aussi, de travailler sur le sujet complexe de la labellisation. Un peu dans la même veine que la plateforme Fairmoove, ouverte pour sa part sur les destinations étrangères.

A lire aussi

2 commentaires
  1. un lecteur attristé dit

    triste pour Vaovert
    En revanche, comment peut on comparer un acteur aussi engagé que Vaovert avec un acteur aussi greenwashing que Fairmoove ?!!! la dernière phrase décridibilise tout l’article et la neutralité des journalistes…

  2. Julien BUOT dit

    Mélanie Mambré, un phénix dont on va entendre parler encore longtemps ! Bravo pour cette belle aventure qui ne pourra que rebondir encore plus loin.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique