Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Les stations de ski se préparent à ouvrir… dès la fin du confinement

Malgré les incertitudes qui pèsent sur l’hiver, les stations de ski s’organisent pour tenter de sauver la saison, en se rapprochant du gouvernement.

Les stations de ski sont inquiètes. Si le confinement dure plus d’un mois, soit au-delà du 1er décembre, la saison risque d’être fortement perturbée. C’est en théorie le samedi 19 décembre 2020 que toutes les stations françaises doivent être ouvertes, au démarrage des vacances de Noël.

Déjà, la situation sanitaire et les restrictions actuelles donnent un coup de frein aux réservations sur l’ensemble de l’hiver 2020/21. Dans ce contexte, les professionnels de la montagne tiennent à rassurer les Français, notamment sur le volet sanitaire, qui devient un élément clé de la décision d’achat.

« Nous allons travailler avec le gouvernement »

« Dès le printemps, tous les acteurs ont élaboré des protocoles sanitaires, déclare dans un communiqué Jean-Luc Boch, président de France Montagnes et de l’ANMSM (Association Nationale des Maires de Stations de Montagne). Face à ce second confinement et une situation qui évolue quotidiennement, nous travaillons (…) pour pouvoir ouvrir l’ensemble des stations de ski françaises. Nous allons travailler dans les prochaines semaines avec le gouvernement pour permettre dès que ce sera possible le meilleur accueil de nos clients. »

Au cours de l’hiver 2019/20, les stations de ski ont souffert de leur fermeture anticipée en raison de l’épidémie de coronavirus. Cet hiver, comme l’été dernier, les visiteurs étrangers, qui représentent environ un tiers de leurs clients, leur feront en partie défaut. Les opérateurs comptaient jusqu’alors sur la clientèle française pour en partie compenser le recul prévisible des Britanniques et autres voyageurs internationaux. D’où la récente campagne de promotion TV menée conjointement par Atout France et France Montagnes, et relayée sur Twitter.

A lire aussi :

3 commentaires
  1. Pas très optimiste pour cet hiver dit

    Sauf que gros soucis : en plus de possibles contaminations, ce sont les nombreux blessés générés tous les jours dans une station de ski avec un service hospitalier totalement saturé…

  2. Common dit

    Soyons très prudent, l’affaire est loin d’être terminée
    Tous les pays limitrophes revoient des confinements plus durs !!!!

  3. Adamkiewicz dit

    Les stations n’étant jamais remplies à 100% en raison de la présence des lits froids (50% du parc), ce pourrait être un argument sanitaire fort pour peu que l’on se serve de cette situation connue de tous les professionnels auprès des autorités.
    Sur les pistes le risque est proche de zéro ; dans les stations et villages, le remplissage avoisinant les 50% en réel créé les conditions de distanciation quasi automatique. Les gestes barrières appliquées désormais sont tout aussi applicables en villes qu’en stations.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique