Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le tourisme de luxe ne connaît pas la crise

Selon l’étude publiée par Splendia, si la crise a frappé la communauté européenne de plein fouet, le secteur du luxe semble avoir été épargné par le phénomène.  

Splendia, le leader de la réservation d’Hôtels de Luxe & Caractère livre les résultats de son étude sur les marchés touristiques de luxe en Europe. Malgré la crise, le nombre de réservations issues de la clientèle européenne augmente de 13% et de 14% en valeur.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les Espagnols continuent de réserver des hôtels de luxe pour leurs vacances d’été (+27% en volume) mais favorisent le tourisme domestique (+66% en valeur). Les Allemands et les Anglais dépensent respectivement 82% et 42% de plus qu’en 2012 dans des hôtels de luxe. Les Français, quant à eux, sont moins nombreux à partir (-4%) mais ils dépensent plus lors de chaque réservation (+7%).

Chambres plus luxueuses

L’impact de la crise se ressent en revanche nettement plus sur les Portugais, chez qui les vacances de luxe sont moins démocratisées : ils sont moins à partir mais dépensent beaucoup plus (-24% en volume, +20% en valeur). Le marché du tourisme de luxe en période de crise se traduit par un besoin de se faire plaisir, en réservant des chambres plus luxueuses mais en accordant moins de budget au transport. En effet de manière générale, la tendance des Européens à voyager dans leur propre pays s’accentue.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique