Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le plus gros paquebot du monde est sorti des chantiers de Saint-Nazaire

Le Wonder of the Seas, commandé par Royal Caribbean, relance les débats autour du gigantisme des paquebots de croisières

Une chose est sûre : à chaque fois qu’il mouillera dans un port, le Wonder of the Seas ne passera pas inaperçu. Le nouveau plus gros paquebot du monde, haut comme un immeuble de 20 étages, sera basé dans le port de Shanghai (Chine) pour des croisières en Asie dès la fin de l’hiver prochain. Il mesure 362 mètres de long et pourra accueillir près de 9 300 passagers (dont 2 300 membres d’équipage).

Avec ses 20 restaurants, ses 35 bars, son simulateur de surf, sa fosse aquatique ou encore sa tyrolienne, le Wonder of the Seas propose toujours plus de loisirs, pour toujours plus de passagers. Et si la construction de ce navire couronne le savoir-faire des Chantiers de l’Atlantique, à Saint-Nazaire, elle n’échappe pas à la polémique liée au gigantisme de certains navires de croisières.

Un accueil mitigé

Sur les réseaux sociaux français, l’image du Wonder of the Seas effectuant des tests de navigation sur la Loire et dans l’océan Atlantique ont provoqué l’ire de nombreux internautes. Pour autant, et comme à chaque événement du genre, de nombreux spectateurs étaient massés à la sortie du port de Saint-Nazaire pour découvrir le nouveau paquebot.

Royal Caribbean, fondée en 1968 par trois sociétés maritimes norvégiennes et basée à Miami (Floride), ne semble pas effrayée par les polémiques, puisque le Wonder of the Seas est légèrement plus imposant que ses deux prédécesseurs de la classe Oasis, le Symphony of the Seas, et le Harmony of the Seas.

Malgré la pandémie, qui paralyse l’activité des compagnies de croisières à l’échelle mondiale, six paquebots sont encore en construction aux Chantiers de l’Atlantique et seront livrés d’ici 2025.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique