Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Polynésie : confinement étendu, déplacements inter-îles limités

Face à une forte dégradation de la situation sanitaire, de nouvelles mesures entrent en vigueur en Polynésie française.

Alors que l’épidémie flambe en Polynésie, dépassant les 2600 cas pour 100000 habitants, de nouvelles mesures sont mises en œuvre. Le confinement partiel, déjà en vigueur le dimanche à Tahiti et Moorea, devra être respecté également le samedi. La mesure est parallèlement étendue aux îles de Huahine, Raiatea et Taha’a en raison de chiffres record de contamination et de la forte tension qui pèse sur l’hôpital d’Uturoa ainsi qu’aux Tuamotu-Gambier. 

Un couvre-feu est également instauré sur l’ensemble du territoire tous les jours de la semaine de 21 heures à 4 heures du matin. D’autres mesures sont appliquées (le détail ici).

Limitation des déplacements inter-îles à partir du 20 août

En outre, les déplacements inter-îles sont limités à l’intérieur de la Polynésie française pour protéger les archipels. Ce nouveau dispositif entre en vigueur à compter du vendredi 20 août 2021. Dans un premier temps, il ne sera applicable que pour les transports à destination des archipels et au départ de Tahiti ou de Moorea, indique la Préfecture. Les personnes qui voyagent entre deux îles de la Polynésie française et qui ne font que transiter par Tahiti ou Moorea sans quitter l’aérogare ne sont pas concernées.

Les navettes entre Tahiti et Moorea ne sont pas concernées à ce stade par cette mesure. Et cela concerne les transports aériens et les navires de transport de passagers (plus d’informations sur cette mesure ici). 

Les voyageurs de plus de 12 ans ne bénéficiant pas d’un schéma vaccinal complet devront attester d’un motif impérieux relevant uniquement de critères professionnel, familial ou de santé. Ce motif impérieux fera l’objet d’une déclaration sur l’honneur qui devra être présentée au transporteur. Ils devront également devront présenter le résultat négatif d’un test antigénique ou d’un autotest réalisé sous la supervision d’un professionnel de santé de moins de 48h (ou RT-PCR de moins de 72h). Les tests seront à la charge du voyageur. Les voyageurs de plus de 12 ans bénéficiant d’un schéma de vaccination complet pourront se déplacer librement, sous réserve d’apporter la preuve de leur vaccination au transporteur, détaille le site de la Préfecture.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique