Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Maroc durcit son code de la route

Le royaume chérifien, dont l’activité touristique vient d’être endeuillée par deux accidents de la route, accélère l’adoption d’une nouvelle réglementation routière, beaucoup plus sévère.

L’accident d’autocar samedi dernier au nord de Marrakech, qui a causé la morts de 12 touristes dont sept Français, n’a pas affecté les réservations ni entraîné d’annulations de voyages vers le Maroc, selon l’Association de tour-opérateurs/Ceto. Une constatation reprise par plusieurs voyagistes, dont Fram et Marmara. Le secteur touristique du royaume chérifien avait déjà été endeuillé le 26 novembre, lors d’un accident de la route dans le Haut-Atlas (à l’est de Marrakech), provoquant le décès de six touristes français. Des accidents de la route qui viennent s’ajouter au bilan alarmant des tués sur les routes enregistré par la destination cet été.
Sur place, l’heure est donc au durcissement et les autorités marocaines préparent à grande vitesse une nouvelle réglementation rigoureuse pour mettre un terme à la guerre des routes. Radars, alcootests, contrôles techniques serrés des véhicules, instauration du permis à point…, le code de la route sera donc beaucoup plus sévère, à l’image de celui de la France ou de l’Angleterre. Le nouveau texte doit être adopté par le parlement avant la fin de l’année, et entrer en vigueur en janvier 2007.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique