Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Kenya dans un trou noir

Faute de réelle amélioration de la situation sur place, les TO membres du Ceto suspendent la destination jusqu’à nouvel ordre. Depuis le 30 décembre, les violences à travers le pays ont fait près de 1.000 morts.

Les tour-opérateurs membres du Ceto (Association de Tour-Opérateurs) programmant le Kenya ont de nouveau réévalué leur position sur la situation sur place. Alors qu’ils espéraient mi-janvier pouvoir reprendre les ventes à compter du 6 février, ils ont décidé hier de continuer à « suspendre la destination jusqu’à nouvel ordre » et cela « compte tenu des nombreux événements qui se déroulent actuellement et après consultation des principaux tour-opérateurs programmant la destination ».

Pour les clients des tour-opérateurs membres du Ceto concernés par cette suspension, la recommandation est  toujours : le report sans frais sur la même destination ou une autre destination du tour opérateur à une date ultérieure (report valable pour une période maximum de 12 mois) ; le remboursement du voyage.

 
« Bien évidemment, précise le Ceto, ces mesures pourront être modifiées à tout moment en fonction de l’évolution de la situation ». En attendant, le Kenya semble bien parti pour une quarantaine touristique qui aura selon l’Organisation Mondiale du Tourisme des conséquences dramatiques sur son économie.
 

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique