Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le groupe Lufthansa impose le masque sur tous ses vols jusqu’à fin août

Le groupe allemand Lufthansa a introduit le port obligatoire d’un masque à bord de ses différentes compagnies.

À partir du lundi 4 mai, les compagnies aériennes du groupe Lufthansa demandent à tous les passagers de porter un masque de protection à bord de leurs vols. La compagnie recommande aux passagers de les porter pendant tout le voyage, c’est-à-dire également avant ou après le trajet à l’aéroport, lorsque la distance minimale requise ne peut être garantie sans restriction.

Malgré de nombreuses adaptations des procédures de service, il n’est pas toujours possible de maintenir les mesures de distanciation sociale sur un vol. Cette mesure constitue donc une protection supplémentaire pour tous les passagers. Sur les vols de Lufthansa Group, tous les agents de bord en contact direct avec les clients porteront également un masque de protection.

Les masques ne seront pas fournis par Lufthansa

Tous les passagers sont priés d’apporter leur propre masque de protection. Un masque en tissu réutilisable est recommandé, mais tous les autres types de protection tels que les masques jetables simples sont également possibles. Cette obligation s’appliquera provisoirement jusqu’au 31.08.2020.

La réglementation actuelle de Lufthansa Group visant à maintenir le siège voisin libre en classe économique et en classe Premium Economy ne s’appliquera plus, car le port du masque offre une protection adéquate. En raison du faible taux d’occupation actuel, les sièges seront néanmoins répartis le plus largement possible dans toute la cabine.

« L’infection à bord reste très improbable, estime l’entreprise dans un communiqué. Depuis le début de la pandémie, aucun cas concret de transmission sur les vols de Lufthansa Group n’a été connu. Tous les avions du groupe sont équipés de filtres à air de la plus haute qualité, qui garantissent une qualité d’air similaire à celle d’une salle d’opération. De plus, l’air circule verticalement au lieu d’être distribué dans toute la cabine », assure Lufthansa.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique