';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Grand Parc du Puy du Fou a la folie des grandeurs

Le parc à thème vendéen lance cette saison son spectacle « Mousquetaire de Richelieu », qui a représenté un investissement de 10,5M€, le plus important jamais réalisé sur le site. Pour développer son activité tourisme d’affaires et ses ventes de forfaits,


Pour sa saison 2006 (programmée du 23 avril au 17 septembre), le Grand Parc du Puy du Fou propose à ses visiteurs un 5ème spectacle : « Mousquetaire de Richelieu ». D’une durée de 40 minutes, ce divertissement aura coûté la bagatelle de 8 M€ pour le bâtiment à l’architecture d’inspiration XVIIème siècle (notre photo), dont la capacité est de 3 000 places, plus 2,5 M€ pour le spectacle équestre. 

L’offre de soirées spéciales sera par ailleurs renforcée en juillet et août, avec 9 représentations nocturnes du spectacle « la Bataille du donjon ». La Cinéscénie du Puy du Fou sera pour sa part jouée 28 fois au cours de la saison. Elle a été admirée par 380 000 spectateurs l’an dernier.

 

Avec 798 000 entrées (dont 40% de personnes issues du Grand Ouest et 10% d’étrangers), le Grand Parc du Puy du Fou a vu augmenter l’an dernier le nombre de ses visiteurs qui découvrent le site durant 2 jours (90 000) voire 3 jours (10 000). Pour cette raison, et afin de développer son activité tourisme d’affaires, la société va lancer sur le site la construction de son premier hôtel. Si Laurent Albert, directeur général du Grand Parc, n’a pas souhaité à ce stade du projet en dévoiler la capacité, il a néanmoins précisé que cet établissement proposerait des animations aux clients et que son architecture serait thématisée. Pour assurer la commercialisation de ses forfaits de 2 ou 3 jours, la direction envisage de créer prochainement son TO « maison », à l’image d’Euro Disney Vacances et de Futuroscope Destination. Actuellement, le Grand Parc du Puy du Fou est distribué surtout via les autocaristes (qui représentent 35% à 40% de sa fréquentation), mais aussi Nouvelles Destinations, Futuroscope Destination, Lagrange, Selectour Partir en France, Vendée Résa…

 
En 2005, le Grand Parc du Puy du Fou a réalisé un chiffre d’affaires de 23,21 M€ et dégagé un résultat net 1,8M€. Grâce à « Mousquetaire de Richelieu », Laurent Albert table sur une augmentation de 5 à 10% de la fréquentation du parc.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire