Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Le Cediv joue la sécurité

L’association s’est rapprochée de la banque italienne Intesa pour mettre en place un système de garantie des paiements souhaité par les fournisseurs.

Petite révolution au Centre d’études des indépendants (Cediv), qui a présenté, lors de ses journées de formation qui se déroulaient du 4 au 7 avril à Madère (avec l’aide d’Euro Pauli), la mise en place d’une garantie des paiements. Nous travaillons sur ce dossier depuis un an, bien avant les critiques émises par plusieurs voyagistes qui nous ont reproché de ne pas être un véritable réseau en l’absence de centrale des paiements, précise Christian Coulaud (Runaworld), vice-président du Cediv.

Le système, qui devrait être opérationnel pour la fin 2007, verra l’agence effectuer son règlement à MedioFactoring, filiale de la banque italienne Intesa, qui réglera à son tour le fournisseur. C’est un principe courant en Italie, qui offre une vraie garantie financière pour les fournisseurs. Il est utilisé dans ce pays par 4 500 agences, pour un coût moindre comparé à celui d’une centrale des paiements, ajoute Christian Coulaud. Le coût serait de 0,6 % du volume d’affaires, partagé entre l’agence et le fournisseur, selon le Cediv.

Après la plateforme dédiée à la billetterie (cediv@pro), Adriana Minchella, présidente du Cediv, a par ailleurs présenté un projet de site Internet mutualisé, cette fois-ci pour la partie tourisme. Chaque agence pourra reprendre ce site à ses couleurs et y distribuer sa propre production, en plus des offres négociées par le Cediv et des partenariats en marque blanche. Ces développements, et deux ou trois projets encore dans les cartons, seront présentés aux fournisseurs du 12 au 16 juin en Egypte, lors du prochain congrès du Cediv.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique