Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

LAURENT MAGNIN, PDG D’XL AIRWAYS FRANCE « Je suis sûr de la stratégie long courrier d’XL Airways »

Le PDG de la compagnie tire un bilan positif de son positionnement sur les États-Unis. Il annonce également l'ouverture d'une nouvelle destination en 2014 et rappelle son opposition sur les taxes imposées aux transporteurs aériens.

L'Écho touristique : Avec Miami, lancé avant l'été, vous continuez votre développement sur les États-Unis. Quel est le bilan sur cette destination ?

Laurent Magnin : J'ai été surpris du succès de Miami. Plus globalement, nous avons de très bons résultats sur les États-Unis. Sur New York, nous avons de plus en plus de clients américains, près de 35 %. Et le réseau se complète. San Francisco et Las Vegas à l'Ouest offrent un bon choix pour des circuits. Il serait maintenant intéressant d'avoir un partenariat avec une compagnie américaine. On y travaille.

 

Quelles seront les nouvelles destinations en 2014 ?

Nous avons évoqué plusieurs projets, comme l'ouverture de vols entre la province et New York ou entre Paris et Los Angeles, mais il va falloir choisir. Des annonces seront faites en septembre et octobre.

 

Sur les Antilles, on parle toujours d'une offre trop importante et de vols pas forcément pleins. Qu'en est-il chez XL Airways ?

Je suis sûr de la stratégie long courrier d'XL Airways, y compris sur les Antilles. Corsair a fait le choix du produit, mais avez-vous déjà vu une compagnie qui investit sans augmenter les prix ? Notre compagnie a fait le choix du prix et ça marche. Avec 6 vols par semaine, nous avons plus de 80 % de taux de remplissage.

 

L'implantation sur les Antilles est-elle durable ?

Oui, notre implantation est pérenne. Je crois beaucoup à une montée en puissance des Antilles, à un cercle vertueux. Il y a une multiplication des crises un peu partout et c'est une destination qui rassure les touristes, car c'est en France, avec les hôpitaux français, le service, la sécurité… Il faut bien voir que je suis le seul à opérer depuis CDG (Roissy-Charles De Gaulle). Cela séduit beaucoup de clients et on développe les ventes sur le Nord de la France et la Belgique.

 

Que pensez-vous de la taxe qui pourrait être imposée aux compagnies aériennes pour financer la liaison CDG Express ?

La desserte entre CDG et la Gare du Nord est scandaleuse. Comment a-t-on pu laisser se dégrader cette ligne pendant 20 ans ? C'est une ligne pourrie, alors qu'elle relie le centre de Paris à la plus grande plate-forme française. Les touristes se plaignent et c'est une catastrophe pour l'image de la France. Maintenant, je rappelle que lorsque l'on augmente une taxe, comme la taxe Chirac, qui ne pèse que sur la France, on pénalise la destination, qui devient moins compétitive. On demande aux compagnies françaises de financer la totalité de leurs besoins, incluant les liaisons pour relier les aéroports, les redevances, les taxes de sureté… Mais allez demander aux autres compagnies, notamment dans le Golfe, si elles payent tout.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique