Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’ANCV lancera le chèque-vacances totalement dématérialisé en 2020

L’ANCV poursuit un plan de modernisation initié en 2015 avec une nouvelle solution qui permettra notamment de payer à distance, sur Internet.

La dématérialisation du chèque-vacances avance. Lors de la présentation de son bilan annuel, l’ANCV a en effet annoncé le déploiement  d’une nouvelle solution, à l’horizon 2020. Le Chèque-Vacances Connect viendra se substituer au e-Chèque-Vacances, première étape de dématérialisation du titre mise en œuvre depuis 2015. “Il permettra aux bénéficiaires d’utiliser leurs chèques-vacances partout auprès du réseau de professionnels du tourisme et des loisirs, et simplement à l’aide d’une application de paiement sur smartphone, détaille l’ANCV. Ils pourront l’utiliser dans les situations de paiement en face à face, à distance, sur Internet. Il sera accompagné d’un nouveau site internet dédié avec de nouvelles fonctionnalités.” Le Chèque-Vacances Classic, le format traditionnel, ne sera pas abandonné : il continuera d’être émis et commercialisé pour des usages en face à face, et en proximité. L’année 2019 est consacrée à la finalisation des développements, aux phases de test de la solution, et au développement du réseau d’acceptation du Chèque-Vacances Connect, pour une mise en service en 2020.

Des indicateurs à la hausse

Le but, à travers cette dématérialisation, consiste notamment à élargir le nombre de bénéficiaires. Un objectif parmi d’autres du vaste plan de transformation que l’ANCV déploie actuellement. Sur ce point, l’ANCV annonce des chiffres à la hausse pour 2018, et ce pour la dixième année consécutive. Le volume d’émissions de chèques-vacances a atteint 1,67 milliard d’euros, en hausse de 2,4%. Le nombre de clients actifs (ayant passé au moins une commande de chèques-vacances dans l’année) connait une forte progression : +19% entre 2017 et 2018. Cette progression s’explique par “un fort dynamisme du segment des ‘petites entreprises’ de moins de 50 salariés (+9% de volume d’émission) qui se poursuit”, souligne l’ANCV. Elle vient également de la possibilité pour les travailleurs non salariés de bénéficier de chèques-vacances. Le nombre de bénéficiaires directs s’élève lui à 4,473 millions (11 millions avec leur famille). Fin 2018, 211 000 professionnels du tourisme et des loisirs acceptaient les règlements en chèques-vacances, soit une hausse de 4,5% par rapport à 2017.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique