Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Sicile, fleurie et ensoleillée

Karine Caillat est superviseur du centre d’appels Infinite Voyages situé chez Voyages Masson (Tourcom). Elle a découvert la Sicile avec Italiques.

La Sicile est une destination que nous vendons principalement sous forme d’autotours et de séjours en hôtels-clubs. Je n’y étais jamais allée et j’imaginais une île aride, écrasée de soleil. Si l’astre était bien au rendez-vous lors de cet éductour organisé par Italiques début juin, la verdure était également très présente. Il y avait des fleurs partout : bougainvillées, hibiscus, citronniers… Entre la côte baignée par la Méditerranée et l’arrière-pays dominé par l’Etna, c’était magnifique.

En revanche, la carte postale sur la conduite à l’italienne est bien exacte : scooters fous, code de la route totalement ignoré et pourtant… miracle : pas le moindre accrochage en quatre jours ! La seconde surprise fut d’assister à un mariage dans la très belle cathédrale de Monréale. A part la mariée, tout le monde était vêtu de noir, symbole suprême de l’élégance en Italie.

J’ai beaucoup apprécié Cefalu, sur la côte Nord, pour sa douceur de vivre, ses petites rues animées, ses balcons où pend le linge (et tutti quanti !). Mais c’est Taormine qui m’a le plus marquée. L’arrivée en téléphérique est déjà en soi une mise en scène. Ce village, au nord de Catane, est certes très touristique, presque théâtral, mais ô combien pittoresque. Les rues piétonnes sont chic, et son théâtre antique en hauteur superbe, même si ce jour-là, des nuages cachaient la vue sur l’Etna. Toute la dimension culturelle est présente, en quelques centaines de mètres : vestiges des civilisations grecque, arabe, normande avec, en plus, de belles boutiques, du charme et de l’élégance… J’y ai été très sensible.

Bref, tous les ingrédients sont présents dans l’île, parfaits pour notre clientèle avide de belles choses, ou tout simplement amoureuse. On trouve notamment en Sicile des lieux idéaux pour les couples, comme l’Atlantis Bays à Taormine, taillé dans le roc et ravissant avec ses petits balcons, donnant sur une crique quasi privée. La manière dont on vous y cocoone n’est jamais pesante. Une telle escapade, on s’en souvient toute sa vie !

Des hôtels-clubs parfaits pour les familles

A côté de cela, on trouve de nombreux hôtels-clubs pour une clientèle familiale. Le Fiesta Resort à Campofelice est extra : trois étages, des zones ombragées pour les enfants en bas âge, des fleurs à foison, des piscines superbes. J’ai également beaucoup aimé l’Holiday Club à Naxos. Il aurait certes besoin d’être rafraîchi, mais son animation sportive convient parfaitement aux enfants un peu plus grands. A table, rien à redire : le service est partout impeccable et la nourriture excellente. On trouve un grand choix de buffets, légumes du Sud, poissons, le tout arrosé d’huile d’olive et parsemé de basilic ! Et puis les pâtes sont excellentes, servies certes à chaque repas, mais jamais les mêmes et mariées avec tout. Une vraie leçon de cuisine !

Le seul bémol concerne les plages. A Taormine et Naxos, elles sont grandes, mais pas forcément belles… Et il y a souvent des galets. A Naxos en particulier, d’énormes hôtels s’entassent les uns sur les autres. Ce qui n’a plus grand-chose à voir avec le caractère de l’île. Restent les petites criques privées proposées par certains, ou bien Cefalu, à la fois plus typique et plus humaine. La plage y est agréable et j’ai adoré le petit tour en bateau qui permet de bénéficier d’un autre point de vue sur la ville… le type même d’excursion à conseiller aux clients. Ajouté à Pepe, le guide extraordinaire qui nous a accompagnés pendant ces quelques jours, cet aperçu de la Sicile m’a vraiment donné envie d’y retourner en vacances.

%%HORSTEXTE:1%%%%HORSTEXTE:2%%%%HORSTEXTE:3%%%%HORSTEXTE:4%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique