Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Casamance, belle alternative sénégalaise

Mis en quarantaine touristique pendant près de 20 ans, ce jardin d’Éden, nature et authentique, est un atout supplémentaire pour le Sénégal.

Le Sénégal le répète à l’envi. Il veut sortir « de sa monoculture balnéaire et devenir une destination plurielle ». Saly et la Petite- Côte sont des valeurs sûres, mais le pays a plus à offrir que cette carte postale. Avec Saint-Louis au nord et surtout la Casamance au sud, les atouts ne manquent pas. Reste à le faire savoir et convaincre les touristes. Enclavée à l’extrême sud-ouest du pays, entre la Gambie et la Guinée-Bissau, la Casamance a fait les frais pendant 20 ans d’une guérilla indépendantiste.

Signés en 2004, les accords de paix entre le mouvement de rébellion et le gouvernement sénégalais ont ramené le calme. Mais c’est encore timidement que les TO s’y aventurent, et ce malgré une desserte aérienne renforcée. Aux vols spéciaux du Club Med, resté fidèle à la destination même durant ses heures les plus noires, se sont ajoutées les trois liaisons hebdomadaires d’Air Sénégal International. La compagnie assure depuis l’an dernier, tout l’hiver, un vol supplémentaire direct le samedi entre Paris et le Cap Skirring via Dakar (sans changement d’appareil). Go Voyages s’est engagé aussi depuis trois ans sur un vol. Mais la saison reste courte (octobre-avril) et, sur place, la faible capacité hôtelière freine les initiatives. Malgré la beauté et la diversité de ses paysages, son fleuve majestueux, ses bolongs sinueux, paradis des pêcheurs, ses forêts denses, ses villages typiques et ses longues plages de rêve, la Casamance a du mal à sortir de l’ornière. La saison 2008-2009 s’annonce même en retrait malgré les incursions de nouveaux TO comme Look ou STI. Pas assez d’investissements et surtout un manque de communication qui pénalise le Sénégal dans son entier.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique