Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Espagne débourse des millions pour son tourisme

Rénover ses infrastructures, désaisonnaliser, renforcer la promotion internationale : le pays veut relancer et transformer son industrie touristique.

À violente crise, remède de choc. Pour enrayer la chute de son activité touristique, l’Espagne s’active à tout va. Après avoir débloqué 1,5 MdE sous forme de prêts pour encourager les PME du secteur à rénover leurs infrastructures l’an dernier (notamment via le plan « Renove Turismo »), le gouvernement a demandé une rallonge de 100 ME en 2010 pour le plan « FuturE », lui aussi en partie destiné à la modernisation des installations touristiques, ce qui portera donc de 400 à 500 ME le montant des crédits disponibles pour les entreprises. Lancé en octobre 2009, ce programme a déjà donné lieu au financement de 1 426 opérations de rénovation, principalement dans le secteur hôtelier.

LE STYLE DE VIE MIS EN AVANT

Parallèlement le pays tente de désaisonnaliser son offre touristique. D’où le souhait du gouvernement d’étendre le programme « Tourisme senior », lancé jusqu’à présent en version pilote dans deux régions (Baléares et Andalousie) et doté de 11 ME. Destiné à attirer les touristes retraités en basse saison, il a déjà permis de générer 50 000 réservations cet hiver. Enfin, le ministre du Tourisme espagnol a présenté, le 5 mars dernier, la nouvelle campagne de communication internationale de l’Espagne. Le nouveau slogan de la destination, « I need Spain », sera décliné dans 40 pays, où la campagne devrait toucher 400 millions de personnes. Décidé à réduire sa dépendance au produit balnéaire, le pays a, cette fois, choisi de mettre en avant le style de vie espagnol et entend s’imposer comme « destination culturelle de premier ordre », selon le ministère. L’objectif sera aussi de conquérir des marchés pour l’instant encore peu développés, dont la Chine et les États-Unis. Une campagne qui coûtera 42 ME (20 % de plus que la dernière) sur les 67,8 ME dont sera pourvu, cette année, le budget total de promotion de l’Espagne à l’étranger. Ce budget est en hausse de 6,4 % par rapport à 2009, après avoir enregistré une augmentation de 13 % l’an dernier.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique