Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jet tours : le logo qui dérange

Apposé en couverture des nouvelles brochures du TO, le logo Thomas Cook suscite l’irritation voire la colère de certains réseaux qui apprécient assez peu la manière et le font savoir. Alors que Jet tours, racheté par le groupe Thomas Cook en juin dernier,

Otez moi ce logo que je ne saurais voir ! La rentrée de Jet tours commence par une belle  tartuferie ,   ou une grosse maladresse qui ne présage, en tout cas, rien de bon pour ses rapports futurs avec la distribution. En apposant en couverture de ses brochures le logo de sa nouvelle maison mère Thomas Cook, le TO a déclenché la colère de bon nombre de ses distributeurs, agences enseigne en tête. Lesquelles ont découvert en avant-première la chose le 19 août dernier, en ouvrant les envois de Logimail. « La moindre des choses aurait été de nous prévenir », regrette Jean-Jacques Loutrel, président de l’association des agences enseigne. « Autant vous dire que cela a provoqué beaucoup de mécontentement». Auquel Thomas Cook a apporté une réponse  « basique » : toutes les marques de Thomas Cook PLC sur l’ensemble des marchés portent le logo signifiant leur appartenance au groupe international.

Certes! Mais on aurait pu l’imaginer ailleurs que sur la couverture, en dos de brochure par exemple ou en 3 eme de couverture. Les agences enseigne « ont avalé la pillule » et admis pour la plupart « cette logique de groupe » sans nuance. Elles attendent maintenant d’être fixées un peu plus clairement, et avec des engagements écrits, sur leur  avenir au sein de la nouvelle organisation.

 

L’incendie éteint d’un côté, il est évidemment reparti de l’autre quand les réseaux partenaires ont à leur tour découvert, sans en avoir été davantage informés, le logo pour le moins provocateur quand on sait que Thomas Cook est d’abord un concurrent et pas des moindres ! La confusion a été encore accrue par le fait que certaines brochures, imprimées avant que la décision d’apposer le logo soit prise, ont été distribuée en même temps que les autres. Certaines agences ont donc dans un même stock des catalogues avec, et d’autres sans. 

TourCom a vite réagi en adressant une note d’informations à tous ses adhérents. Le réseau de Richard Vainopoulos a signifié sa désapprobation, et précisé que des négociations sont en cours pour éviter toute concurrence déloyale en termes de prix et de produits. Loin de vouloir boycotter les brochures estampillées Thomas Cook, il aimerait toutefois que  le logo  Thomas Cook  n’apparaisse plus à l’avenir. Jancarthier digère aussi difficilement l’initiative même si Eric Szynkier, directeur commercial du réseau reste philosophe. « La première marque de la brochure reste Jet tours. Et ce qui prime, c’est d’avoir les produits qui répondent à la demande de nos clients. Mais le fait que la marque Thomas Cook soit sur la brochure crée une ambiguïté. Si le logo avait été au dos, le message aurait eu une résonance institutionnelle, celle d’un TO qui affiche le nom de sa maison-mère. Mais devant, en couverture, c’est une publicité, qui peut inciter à aller dans une agence Thomas Cook, ou au moins amener le client à se poser des questions nouvelles. A nous donc d’avoir les meilleurs vendeurs pour que le client oublie vite Thomas Cook ! ». De son côté, Jean-Pierre Mas, président d’Afat Voyages, contacté hier,  ne souhaitait pas faire de commentaire.

Semble-t-il plus virulents, Selectour et Carlson Wagonlit seraient montés au créneau depuis le début de la semaine. Au moment de notre bouclage hier soir, Hélion de Villeneuve, le directeur commercial de Jet tours rencontrait Philippe de Saint Victor, directeur général du réseau à l’hippocampe. Ambiance. Jet tours devrait le savoir…On peut tout rater… sauf sa rentrée!

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique