Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jean-Sébastien Noël : « Avec Vaolo, nous construisons une bibliothèque du voyage durable »

La plateforme collaborative a remporté le Trophée Horizons de la Jeune Pousse pour « l’Académie Expérience Vaolo France ». Entretien avec Jean-Sébastien Noël, co-fondateur et dirigeant de Vaolo, et Mélanie Mambré, conseillère du développement Europe.

L’Echo touristique : Vous avez remporté le Trophée Horizons de la Jeune Pousse pour votre « Académie Expérience Vaolo France ». De quoi s’agit-il ?

Jean-Sébastien Noël : L’Académie Expérience Vaolo France, c’est tout simplement le lancement français de notre concept. Vaolo est une plateforme collaborative canadienne dont l’objectif est de constituer une bibliothèque, la plus complète possible, où les voyageurs pourraient venir pour organiser leurs séjours de la façon la plus responsable possible. Nous avons remarqué que cette bibliothèque, qui participerait à la transformation du voyage, n’existait pas. Nous avons donc pour ambition de la constituer. Et, pour y parvenir, nous comptons sur la communauté Vaolo, principalement composée de voyageurs, que nous préférons appeler « Explorateurs ».

Vous formez ces « Explorateurs » à la méthode Vaolo ?

Mélanie Mambré : C’est ce que nous avons fait avec l’Académie Expérience Vaolo France. Pendant trois jours, et en partenariat avec le Comité régional du tourisme et des loisirs d’Occitanie (CRTL), nous avons formé 25 explorateurs chargés ensuite de sillonner la région pour sourcer des hébergements et des prestataires qui répondent au cahier des charges de Vaolo. Nous les formons à la rédaction, à la photographie, à l’engagement qu’ils doivent incarner, … Ce sont eux qui, après, construirons des ponts entre les prestataires et les voyageurs. Ils ne sont pas des experts du développement durable ultra-diplômés, mais ce sont des gens curieux qui partagent avec d’autres gens curieux. C’est l’esprit de l’Académie. Notre programme s’adresse avant tout aux grands voyageurs. S’ils rejoignent Vaolo, nous leur offrons des bourses d’exploration, qui leur permettent d’alléger leurs budgets voyages. En contrepartie, ils nous aident à certifier des hébergements, à sourcer les activités alentours, ils prennent des photos. Ils ne sont jamais invités : ils paient toutes les prestations qu’ils consomment. 

Pour le voyageur, comment Vaolo fonctionne ?

Jean-Sébastien Noël : En se connectant à notre plateforme, le voyageur peut découvrir les expériences que nous certifions. Elles sont publiées sous la forme d’articles, de reportages photos, etc. En quelques clics, il est ensuite possible de réserver tout ou partie de ce que nous proposons. C’est-à-dire, pour le moment, plus de 8 500 expériences (au moins deux nuits et une activité), avec 3 000 hébergements référencés dans plus de 72 pays. Vaolo, c’est déjà une communauté de 150 000 membres et de 150 explorateurs, venus du monde entier. Et nous voulons être encore plus grand. Le voyage c’est un engin de changement : on n’en revient pas comme on est parti. Les gens vont continuer de voyager. Comment faire pour qu’ils soient un peu plus conscients des choix qu’ils font pour leurs voyages ? Vaolo doit être ce lieu d’information et de rencontres.

___________________________________________

Pourquoi le jury des Trophées Horizons a choisi ce projet : pour son approche pédagogique, qui vise à former les voyageurs de demain dans une démarche respectueuse. Avec l’idée de réinventer les métiers du secteur.

A lire aussi :

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique