Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jean Castex : les annonces du 7 janvier qui concernent le tourisme

Musées, stations de ski, restaurants, cafés, Royaume-Uni et couvre-feu : le Premier ministre a fait le point sur tous ces sujets.

« 2021 sera l’année de l’espérance notamment grâce à la campagne de vaccination », a déclaré Jean Castex en ouverture de sa conférence de presse du 7 janvier 2021.

En attendant, « la situation sanitaire de notre pays est loin d’être revenue à la normale », et le système hospitalier reste sous pression. En moyenne, la France enregistre aujourd’hui 15 000 nouveaux cas par jour (contre 10 000 mi-décembre). C’est trois fois plus que l’objectif fixé par le gouvernement. Surtout, « un lit de réanimation sur deux est occupé par un malade de la Covid. »

Pas de réouverture des frontières avec le Royaume-Uni

L’épidémie « circule légèrement moins en France que chez la plupart de nos voisins », comme le Royaume-Uni*, a nuancé le Premier ministre.

Et c’est bien la situation outre-Manche qui inquiète en particulier les autorités françaises. Les frontières avec le Royaume-Uni sont fermées depuis le 20 décembre 2020, une mesure « prolongée jusqu’à nouvel ordre ». Seules quelques catégories de personnes sont autorisées à entrer en France.

« Nous voulons éviter à tout prix la diffusion » du variant anglais, « qui est plus contagieux », a expliqué Olivier Véran. Le ministre de la Santé a évoqué l’existence de deux « clusters à risque » du variant britannique, en Bretagne et en Ile-de-France. 19 cas sont été identifiés sur le territoire national.

Toute personne venant de Grande-Bretagne ou d’Afrique du Sud (où un variant circule aussi, 3 cas en France) devra présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, avant son départ, s’il souhaite venir en France.

Musées et remontées mécaniques : pas avant début février

« Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés le resteront encore jusqu’à la fin de ce mois », a indiqué Jean Castex. Pour les musées, cinémas, théâtres, salles de spectacles, les équipements de sport et de loisirs, aucun assouplissement n’est prévu dans les prochaines semaines. Un nouveau point est prévu le 20 janvier avec les professionnels du secteur culturel, pour évoquer les conditions d’une reprise à compter de début février.

« Les mêmes considérations nous conduisent à prendre la même décision pour les remontées mécaniques », qui n’ont pas pu rouvrir ce jeudi 7 janvier comme escompté. Là aussi, un point est prévu avec les professionnels de la montagne le 20 janvier, à deux semaines du début des vacances du mois de février qui sont vitales pour les stations.

Réouverture des restaurants, bars, cafés : mi-février au plus tôt

S’agissant des restaurants, cafés et bars, fermés depuis le 30 octobre, l’échéance recule encore. Leur réouverture ne pourra pas avoir lieu le 20 janvier, comme initialement prévu. Les propriétaires de ces établissements devront patienter jusqu’à la mi-février a minima.

Des musées aux restaurants en passant par les gestionnaires de remontées mécaniques, l’Etat continuera d’aider les entreprises touchées par les fermetures ou les limitations d’activité : prise en charge de l’activité partielle, PGE, fonds de solidarité, aides sectorielles… « Toutes nos dispositifs seront maintenus, dans les mêmes conditions. » S’agissant des aides au titre du mois de décembre, le formulaire ad hoc sera disponible sur le site impots.gouv.fr le 15 janvier.

Le couvre-feu à 18h pourrait s’appliquer à d’autres départements

Autre information à retenir : jusqu’au 20 janvier, le régime de couvre-feu à 20h est prolongé. Et même à 18h dans 15 départements, applicable au moins 15 jours encore. Un horaire qui pourrait bientôt s’appliquer à dix départements supplémentaires, principalement situés dans l’Est du pays. « Des décisions seront prises d’ici demain soir », en concertation avec les préfets, pour une entrée en vigueur dès dimanche.

« La deuxième vague est toujours là », a estimé Jean Castex, rappelant l’objectif de 5000 nouveaux cas de contaminations. « Nous allons encore devoir vivre avec ce virus pendant plusieurs mois. » Des mesures supplémentaires ne sont pas exclues, souligne le chef du gouvernement, sans jamais parler de troisième confinement.

*L’Angleterre et l’Ecosse sont reconfinés.

*angleterre ecosse reconfinés

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique