Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Israël et Cisjordanie : voyage en géopolitique

Terre promise qu’on atteint d’un clic sur Internet, Terre sainte où déferlent les pèlerins, terre d’histoire et de conflits dont on ne voit pas la fin : à chacun son idée d’Israël. Son potentiel touristique en est quelque peu occulté.

En 2009, Israël a accueilli 2,7 millions de touristes, dont 270 000 Français, troisième plus important contingent étranger derrière les Américains et les Russes. Parmi eux, un tiers sont des pèlerins, d’après les statistiques du ministère du Tourisme israélien. Un marché de niche très en forme, qu’une poignée d’agences se partage. « 2008 et 2009 ont été meilleures que 2000, pourtant année historique pour la Terre sainte », témoigne Hervé de Kergolay, président de Routes Bibliques. Les itinéraires sont spécifiques, les agences locales souvent installées à Jérusalem-Est. Les pèlerins évangéliques, en nombre croissant, ont davantage recours aux services des réceptifs israéliens. En revanche, la clientèle juive, qui dispose souvent de famille ou d’un appartement sur place, se débrouille seule, achète en direct sur Internet, jongle avec les promotions des hôtels… Plusieurs agences de la communauté ont d’ailleurs disparu du paysage ces dernières années. Opérateur historique, Touriscope a fait voyager 17 000 clients en 2009, « contre 45 000 avant l’Intifada », note Isy Torjmann, son fondateur, qui précise toutefois que les ventes de circuits culturels progressent. Les tour-opérateurs fidèles de la destination évoquent la même tendance, mais leurs volumes restent modestes. Visit Europe a tenté une incursion sur le marché l’an dernier avant de jeter l’éponge. Car, malgré une exceptionnelle richesse culturelle, des efforts promotionnels de la part de Tel Aviv, « la ville qui ne dort jamais », et des produits de plus en plus diversifiés (boutique-hôtels, chambres d’hôtes…), Israël peine à séduire le touriste lambda. Situation politique troublée, image brouillée : la litanie est connue.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique